Connectez-vous à nous

De la prison avec sursis pour un entrepreneur

lidl opening times today

Actualités

De la prison avec sursis pour un entrepreneur

Près de cinq ans après avoir été perquisitionné à son logement de la rue de Lunebourg, à Vimont, l’homme d’affaires Jacques Landerman a été condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois à purger dans la collectivité pour fraude fiscale.

À la tête de la société Les Promotions Lander jusqu’à sa radiation en 2015, l’entrepreneur lavallois écope également d’amendes totalisant plus de 175 000 $ qu’il devra acquitter dans un délai de 30 jours, indique Revenu Québec dans un communiqué publié le 8 janvier.

Le 26 novembre dernier au palais de justice de Laval, M. Landerman avait plaidé coupable à des infractions relatives à la Loi sur la taxe de vente du Québec (TVQ) et à la Loi sur la taxe d’accise (TPS).

Entre le 9 novembre 2007 au le 31 mars 2014, il a volontairement omis de remettre des montants de TVQ et de TPS aux autorités fiscales.

Sa condamnation découle de perquisitions menées par Revenu Québec en mars 2014 dans le cadre du projet Hantise, lesquelles avaient mené au dépôt d’accusations en janvier 2016.

Visant à débusquer les individus et entreprises qui se livrent à l’évasion fiscale, le projet Hantise consiste en une vaste opération menée conjointement par le fisc québécois et la Division des enquêtes sur la criminalité financière contre l’État de la Sûreté du Québec.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page