Connectez-vous à nous

David Lemieux décroche le titre mondial IBF des poids moyens

Sports

David Lemieux décroche le titre mondial IBF des poids moyens

BOXE. Le pugiliste lavallois David Lemieux avait promis des feux d’artifice et il a tenu ses promesses en raflant le titre de champion du monde des poids moyens de l’International Boxing Federation (IBF) contre le Français Hassan N’Dam, ce soir, au Centre Bell.

Commentaires

Le protégé d’Eye of the Tiger Management a largement dominé son rival en multipliant les coups en puissance dans ce combat à sens unique. Grâce à son crochet de gauche, il a envoyé N’Dam au tapis à quatre reprises.

Le boxeur de Chomedey a signé sa 34e victoire de sa carrière par décision unanime des juges (115-109, 115-109 et 114-110).

Au terme des 12 assauts, Lemieux a donné la bise au Français et les deux pugilistes se sont donné une accolade.

«Je suis très content, champion du monde, ce n’est pas n’importe quoi, a lancé d’entrée de jeu Lemieux en conférence de presse après son triomphe. N’Dam est un <@Ri>tough<@$p> et ne me l’a pas donné facile. Je l’ai méritée cette victoire.»

«J’ai prouvé que je n’étais pas simplement un cogneur. Je suis un boxeur, a renchéri le Québécois. Il y a beaucoup d’autres choses que vous allez découvrir à mon sujet. Je ne pensais pas qu’il allait durer tout le combat, mais j’étais vraiment prêt pour n’importe quoi.»

N’Dam lance des fleurs

Si le clan de N’Dam a reproché la dimension de l’arène (17 pieds par 17 pieds), le boxeur français a reconnu que Lemieux était un champion.

«Cela n’a pas été un combat facile. Lemieux est un grand boxeur et je l’ai toujours respecté, a reconnu N’Dam. Dès qu’il m’a envoyé au plancher au deuxième round, je suis tombé à environ 60 pour cent de mes capacités. Il m’a sonné. Je le félicite pour sa victoire. Ce soir, il a été meilleur que moi.»

N’Dam a affirmé qu’il a eu un passé dur. C’est ce qui l’aide quand il est dans l’arène. «Il m’a atteint solidement et en trois secondes, je reprenais mes esprits.»

Pas de danse

Le boxeur français a pris de nombreuses minutes avant de faire son entrée dans l’arène, se permettant de danser au son de la musique.

Déterminé comme jamais, Lemieux s’est élancé d’un pas décidé et rapide vers le ring, tout le contraire de son rival. Il avait signifié qu’il serait prêt. Et il l’était. Il voulait en finir le plus rapidement possible.

Départ canon

Lemieux a amorcé le combat en force. Affamé, il pourchassait N’Dam et a multiplié les coups puissants l’envoyant à plusieurs reprises dans les câbles au premier round.

Première chute

Dès le deuxième assaut, Lemieux y est allé de plusieurs coups en puissance. Il a envoyé son rival au tapis d’une solide gauche à une minute de la fin du round. Le Français en a eu plein les bras dans les 55 dernières secondes.

Cinquième round dévastateur

Lemieux a poursuivi sa domination en l’expédiant à deux reprises au plancher avec des gauches dévastatrices. Chaque fois, le courageux N’Dam se relevait rapidement et il encaissait la rafale de coups. Lemieux a regagné son coin avec un large sourire.

David a eu un moment inquiétant vers la fin du sixième assaut. Toutefois, il a affirmé qu’il n’a jamais été ébranlé pendant le combat, même s’il a semblé perdre ses moyens au sixième round et encaissé plusieurs coups. D’ailleurs, N’Dam a connu ses meilleurs moments, en plus du 11e round, où Lemieux a reçu un coup derrière la tête.

Plusieurs avaient hâte de voir si Lemieux était en mesure de soutenir le rythme ­pendant les 12 rounds et surtout les 6 derniers. Le protégé de Marc Ramsay peut dire mission accomplie. «David a bien géré son combat», termine Marc Ramsay.

Prochains adversaires

L’objectif de devenir champion du monde maintenant atteint, Lemieux pourrait se frotter à Saul «Canelo» Alvarez, Miguel Cotto ou Gennady Golovkin.

Autres textes à lire: Deux étoiles sont nées: David Lemieux et Hassan N’Dam.

David Lemieux promet des feux d’artifice.

David Lemieux veut écrire sa propre histoire.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page