Connectez-vous à nous

Daniel Audette se plaît à Laval

lidl opening times today

Hockey

Daniel Audette se plaît à Laval

Portraits des joueurs du Rocket

Dans le cadre de la série de portraits des joueurs du Rocket, l’attaquant Daniel Audette parle de son idole de jeunesse.

Tu connais présentement tes meilleurs moments en carrière, comment vis-tu ça?

C’est une belle année pour moi. Par contre, au niveau du classement, nous ne sommes

pas où nous aimerions être, mais dans le vestiaire, nous sommes tous sur la même longueur d’onde. Nous voulons tout faire pour rattraper les points qui nous manquent pour participer aux séries.

Quand tu as commencé à jouer au hockey, qui était ton joueur préféré?

J’aimais bien Daniel Brière. Quand j’étais jeune, j’aimais surtout le fait qu’on a le même prénom. C’est vraiment un joueur de talent et j’avais du plaisir à le regarder jouer. J’admirais son jeu sur la patinoire.

Qu’est-ce que t’aimes le plus de Laval ?

Le fait que tout soit proche. De la Place Bell, tu es à cinq minutes du Carrefour et des restaurants. À l’aréna, les partisans sont toujours là et l’ambiance est super. C’est le funde jouer ici.

Quel type de personne es-tu au quotidien?

J’aime bien rire et niaiser mes amis. Je ne me prends pas trop au sérieux.

À un certain moment, t’es-tu déjà dit que ton rêve de jouer professionnel n’allait pas se réaliser?

Non. Je me suis toujours dit que c’était ça mon rêve et que j’allais tout faire pour le réaliser, peu importe les obstacles qui se pointeront devant moi. C’est la mentalité qui m’a donné la chance d’être ici aujourd’hui.

Comment restais-tu motivé?

Je gardais simplement confiance en moi. Dès que tu retrouves ta confiance, les choses sont plus faciles. Je savais que j’étais un bon joueur de hockey.

Si tu n’étais pas un joueur de hockey, que ferais-tu?

Ma passion, c’est vraiment le hockey, alors je trouverais sûrement quelque chose là-dedans. Cependant, si je n’avais vraiment pas le hockey, je ne sais pas trop. J’aime bien les animaux (rires). Je ferais sûrement quelque chose dans ce domaine

Es-tu superstitieux?

Non, pas vraiment. Par contre, c’est certain que si les matchs vont bien, je risque de garder la même routine.

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris quand tu as vu la Place Bell pour la première fois?

La chambre des joueurs. Elle est vraiment incroyable. Il y a aussi la salle pour les entraîneurs et les soigneurs qui est vraiment exceptionnelle.

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page