Connectez-vous à nous

COVID-19 : Laval en mode «préalerte»

lidl opening times today
préalerte

COVID-19

COVID-19 : Laval en mode «préalerte»

Alors que Laval compte désormais 203 cas actifs à la COVID-19, le gouvernement du Québec a annoncé mardi l’utilisation d’un nouveau système d’alertes régionales et de prévention à quatre paliers.

Laval est l’une des quatre régions se trouvant sur le palier «jaune» qui représente l’état de préalerte.

La situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de soins sont tous pris en compte pour faire passer une région d’un palier à un autre.

«Pour moi, le deuxième palier, c’est un premier signal d’alarme, a mentionné Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, lors de son point de presse. Ça veut dire que la transmission commence à s’accroître et qu’il va falloir redoubler d’effort.»

Cela implique la mise en place de mesures supplémentaires pour assurer la santé et sécurité des citoyens. On prévoit notamment une augmentation du nombre d’inspections, un appel au respect des mesures de protection auprès de certains groupes cibles et un contrôle de l’accès dans certains lieux publics.

«Au palier jaune, il n’y a pas vraiment de nouvelles restrictions, ce sont les mêmes règles pour tout le monde, note le docteur Éric Litvak, conseiller médical stratégique adjoint à la direction générale de la santé publique. On peut continuer de faire les mêmes choses. Par contre, il y a un ensemble d’efforts qui vont être déployés pour s’assurer que ces règles soient bien comprises et respectées dans tous les milieux.»

Les autres régions classées «jaune» par le gouvernement sont la Capitale-Nationale, l’Estrie et l’Outaouais.

Faire partie de la solution

En marge de cette annonce, le maire Marc Demers a assuré que la Ville continuera «d’entretenir des liens étroits avec la direction de la Santé publique et le gouvernement pour s’assurer de la sécurité de tous».

De son côté, le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Laval demande la collaboration de la population.

«La transmission communautaire est toujours présente à Laval et la COVID-19 circule toujours, précise Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval. Les citoyens ont donc la responsabilité de pratiquer les mesures sanitaires afin de diminuer la contagion dans la communauté. On compte sur leur collaboration.»

Par ailleurs, toute personne qui croit s’être potentiellement mise à risque est invitée à aller se faire dépister.

Augmentation des cas actifs

Avec 6434 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 27 cas en 24 heures.

On demeure stable du côté des décès avec 677.

On décompte également 5554 guérisons, ce qui signifie qu’il y a maintenant 203 cas actifs confirmés sur le territoire lavallois. Il s’agit d’une hausse de 54 par rapport au dernier bilan publié vendredi.

12 employés du CISSS de Laval sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Situation provinciale

Au Québec, le bilan est maintenant de 63 876 cas et 5770 décès.

  • Laval : 6434
  • Montréal : 30 192
  • Laurentides : 4320
  • Lanaudière : 4909
  • Montérégie : 9541
  • Capitale-Nationale : 2323
  • Mauricie – Centre du Québec : 2160
  • Estrie : 1366
  • Outaouais : 907
  • Chaudière-Appalaches : 665
  • Bas-Saint-Laurent : 78
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 380
  • Nord-du-Québec : 8
  • Abitibi-Témiscamingue : 190
  • Côte-Nord : 130
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 215
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 10
  • Nunavik : 18
  • Hors Québec : 28
  • Région à déterminer : 2

Au total, 105 personnes sont toujours hospitalisées, dont 15 aux soins intensifs.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page