Connectez-vous à nous

Coup de cœur pour la persévérance scolaire

Communauté

Coup de cœur pour la persévérance scolaire

HOCKEY. Élus et jeunes étudiant des commissions scolaires de Laval (CSDL) et Sir-Wilfrid-Laurier (CSSWL) ont grandement apprécié disputer des matchs amicaux de hockey pour la cause de la persévérance scolaire sur la nouvelle patinoire du Centre de la nature, le jour de la Saint-Valentin.

Commentaires

«Tout le monde était content d’être là. Les jeunes étaient flattés d’avoir été invités pour affronter Équipe Laval», souligne Marie-Ève Charron, conseillère en communication à la Ville.

Élus, employés municipaux, élèves, arbitres et une poignée de spectateurs ont bravé le froid, température de – 20 Celsius, lors de ces deux rencontres. La température n’a pas empêché la jeune Alessia-Marie Pietraroia, 11 ans, d’interpréter l’hymne national avec brio.

Beau retour des Gladiateurs

Dans le premier duel, Équipe Laval a pris la mesure des Gladiateurs de l’école secondaire Georges-Vanier M13 en l’emportant 6 à 5, en fusillade. Les Gladiateurs ont explosé avec quatre buts sans riposte au troisième tiers pour forcer les tirs de barrage.

Le conseiller de Vimont, Michel Poissant, a compté le but victorieux. Paolo Galati (Saint-Vincent-de-Paul) a obtenu un doublé. Jean Coupal (Souvenir-Labelle) a aussi fait bouger les cordages dans le camp des élus.

Même scénario

Dans le deuxième affrontement, Équipe Laval a vaincu difficilement les Panthers de Laval 4 à 3 en fusillade. Les meilleurs hockeyeurs des écoles secondaires Laval-Liberty et Laurier ont mené la vie dure aux élus. Luc Latulippe, avec son deuxième but, a procuré la victoire à Équipe Laval. Nicolas Borne, conseiller de Laval-les-Îles, a aussi enfilé l’aiguille.

Le capitaine d’Équipe Laval et organisateur de l’événement, David De Cotis, assure que sa troupe a eu peur d’échapper les deux joutes qui ont eu besoin de tirs de barrage pour départager les vainqueurs.

«Une chose est certaine, tout le monde est sorti gagnant, surtout les élèves. Ils représentent notre avenir et la persévérance scolaire est une bonne cause», souligne M. De Cotis.

«Tout a été fait aujourd’hui pour la persévérance scolaire. Nous avons des jeunes qui ont de la difficulté à l’école et le hockey leur permet de vivre cette belle expérience. C’est motivant», reconnaît la présidente de la CSDL, Louise Lortie.

«Je ne suis pas trop déçue de la défaite, car tout le monde sort gagnant. Cette activité marquait le lancement des Journées de la persévérance scolaire qui se tiendront jusqu’au 20 février», conclut-elle.

Rappelons que Manon Caron, directrice générale de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Laval, a remis un chèque de 3500 $ à la Fondation scolaire de Laval et 1500 $ à la Fondation Sir-Wilfrid-Laurier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page