Connectez-vous à nous

Coup de ciseaux2 amasse 2500 $ pour les enfants malades à Montmorency

Actualités

Coup de ciseaux2 amasse 2500 $ pour les enfants malades à Montmorency

SOCIÉTÉ. En 2007, une dizaine d’étudiants et d’enseignants en Techniques de diététique au Collège Montmorency avaient accepté de sacrifier leurs cheveux pour aider à la confection de perruques pour les enfants atteints du cancer. Le 10 avril dernier, Joanie Bruneau-Ducharme et l’enseignante Geneviève Boily ont récidivé.

Commentaires

«J’avais donné 16 pouces de mes cheveux à l’époque où j’étais étudiante, raconte Joanie Bruneau-Ducharme qui voulait célébrer son 10e anniversaire sur le marché du travail en tenant cet événement à l’agora du Collège Montmorency. C’était important pour moi de l’organiser mais je n’ai pas pu le faire l’an dernier, car je me suis prise trop tard. Cette fois-ci, j’ai tout rasé.»

Geneviève Boily n’a pas hésité une seule seconde à s’impliquer avec Joanie. Jessika Aubut et Yan Simard, des étudiants de l’Académie de coiffure Tornade, ont pris part à cette opération intitulée «Coup de ciseaux2».

«Nous avons amassé 2500 $ pour Leucan, souligne Mme Boily. Huit personnes ont donné une mèche et deux se sont fait raser.»

Emballés dans des sacs de plastique, les cheveux ont ensuite été acheminés au programme DonEspoir Cancer. «L’argent servira pour les familles et les enfants malades, ajoute l’enseignante. Avec les cheveux, on fera des perruques. Nous avons tenu cet événement pour deux organismes: DonEspoir Cancer et Leucan.»

Importance des cheveux

Mme Bruneau-Ducharme a l’immense chance de n’avoir aucun enfant malade dans son entourage. Par contre, elle indique qu’une amie d’enfance a eu une embolie pulmonaire il y a quelques années et qu’elle a pris soin d’elle. «Je me souviens que je lui peignais les cheveux sur son lit d’hôpital, souligne-t-elle. Quand mon amie est sortie du coma, elle a perdu ses cheveux. Ça m’a secouée. Aujourd’hui, ils ont repoussé. Elle voyage dans le monde et fait aussi de la plongée sous-marine.»

 

«J’avais donné 16 pouces de mes cheveux à l’époque où j’étais étudiante, raconte Joanie Bruneau-Ducharme qui voulait célébrer son 10e anniversaire sur le marché du travail en tenant cet événement à l’agora du Collège Montmorency. C’était important pour moi de l’organiser mais je n’ai pas pu le faire l’an dernier, car je me suis prise trop tard. Cette fois-ci, j’ai tout rasé.»

Geneviève Boily n’a pas hésité une seule seconde à s’impliquer avec Joanie. Jessika Aubut et Yan Simard, des étudiants de l’Académie de coiffure Tornade, ont pris part à cette opération intitulée «Coup de ciseaux2».

«Nous avons amassé 2500 $ pour Leucan, souligne Mme Boily. Huit personnes ont donné une mèche et deux se sont fait raser.»

Emballés dans des sacs de plastique, les cheveux ont ensuite été acheminés au programme DonEspoir Cancer. «L’argent servira pour les familles et les enfants malades, ajoute l’enseignante. Avec les cheveux, on fera des perruques. Nous avons tenu cet événement pour deux organismes: DonEspoir Cancer et Leucan.»

Importance des cheveux

Mme Bruneau-Ducharme a l’immense chance de n’avoir aucun enfant malade dans son entourage. Par contre, elle indique qu’une amie d’enfance a eu une embolie pulmonaire il y a quelques années et qu’elle a pris soin d’elle. «Je me souviens que je lui peignais les cheveux sur son lit d’hôpital, souligne-t-elle. Quand mon amie est sortie du coma, elle a perdu ses cheveux. Ça m’a secouée. Aujourd’hui, ils ont repoussé. Elle voyage dans le monde et fait aussi de la plongée sous-marine.»

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page