Connectez-vous à nous

Contre la limitation des caméras de surveillance

lidl opening times today

Actualités

Contre la limitation des caméras de surveillance

L’AQDR Laval-Laurentides s’élève contre les lignes directrices limitant l’utilisation de caméras de surveillance décrétées par le Centre de santé et de services sociaux de Laval (CSSS de Laval).

Ce règlement interdit aux employés de prodiguer des soins dans les résidences où des caméras seraient présentes. Selon l’organisation, il contrevient à de nombreux droits des usagers.

«En effet, la Cour a reconnu que la chambre d’un résident vivant en CHSLD n’est pas un endroit où un salarié pouvait prétendre à son droit à la vie privée, car il s’agit du lieu où il effectue sa prestation de travail dans le cours normal des choses», peut-on lire dans un communiqué envoyé le 15 octobre.

L’organisme qui se porte à la défense collective des droits des aînés estime tout aussi inconcevable de limiter l’accès aux soins à des personnes âgées en raison des actions de leurs proches. «Cette pratique contrevient directement au droit de recevoir des soins», avance-t-il.

Rencontre avec le CSSS de Laval

Les membres demandent une rencontre avec les dirigeants du CSSS de Laval afin de discuter de cet enjeu éthique.

«Les aînés ont droit à la vie, à la sécurité, à l’intégrité et à la liberté, au respect et à la dignité, poursuit-on. Ils doivent être protégés contre toute forme d’exploitation. Qu’un membre de la famille veuille s’assurer qu’un de ces droits soit respecté est en soi une protection supplémentaire.»

Rappelons que l’AQDR Laval-Laurentides regroupe environ 4000 membres dans ces deux régions. (C.L.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page