Connectez-vous à nous
Des chercheurs de l’Institut de technologie du Massachusetts proposent un modèle de développement futuriste pour le Carré Laval, délimité par l’autoroute 15 et les boulevards Saint-Martin, Daniel-Johnson et Du Souvenir. (Photo gracieuseté)

Carré Laval

Consultation autour du «parc du futur»

(Mise à jour: 2 août, 10h20)

Jusqu’au 14 août, les Lavallois sont invités à participer à la réflexion sur l’aménagement du «parc du futur» que l’administration Demer-Boyer projette dans l’ancienne carrière Lagacé, délimitée par l’autoroute des Laurentides (A15) et les boulevards du Souvenir, Daniel-Johnson et Saint-Martin.

«Pour réaliser le projet innovant du Carré Laval, nous nous sommes alliés à des spécialistes de renommée mondiale du MIT [Massachusetts Institute of Technology] qui nous accompagnent pour imaginer le parc du futur», a rappelé lors du lancement de la consultation le vice-président du comité exécutif, Stéphane Boyer. Ce dernier en appelle à «l’expertise des Lavalloises et Lavallois qui connaissent le territoire et qui pourront nous faire part de leurs besoins».

Cité de l’innovation

Identifié l’an dernier comme le prochain grand chantier sur l’île Jésus, ce projet est connu sous le vocable de la «Cité de l’innovation carboneutre à échelle humaine».

En clair, on veut y faire cohabiter un écosystème de hautes technologies vertes et centres de recherche avec quelque 3000 logements dans un environnement «sans voiture», où les déplacements des résidents, travailleurs et visiteurs s’effectueraient en mode de mobilité active et transport collectif.

Le site s’étend sur une superficie de 4 millions de pieds carrés, incluant le lac artificiel couvrant 500 000 pi2 niché au creux de parois rocheuses hautes de quelque 35 mètres se profilant derrière le palais de justice.

Six concepts

En fin d’année dernière, la Ville dévoilait un guide innovant pour un centre-ville à échelle humaine sous le titre Senseable City Guide to Laval.

Produit conjointement avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT), ce guide d’une soixantaine de pages a été rédigé par des étudiants de cycles supérieurs du Senseable City Lab (SCL), lequel laboratoire relève de l’institut de recherche américain basé à Cambridge.

On y présente six concepts d’aménagement mettant en relation les nouvelles technologies, le comportement humain et le développement urbain.

Par la présente démarche consultative, la Municipalité cherche à identifier les concepts qui suscitent le plus d’intérêt auprès des citoyens tout en recueillant leurs idées et commentaires avec pour objectif de bonifier les propositions préliminaires liées à ce parc du futur. Pour participer à la réflexion, on clique ici.

Échanges animés

Par ailleurs, en vertu d’une entente de collaboration avec Laval Innov, les citoyens ont la possibilité de participer à une expérience d’idéation virtuelle sur la plateforme d’innovation en ligne développée par Planbox, une entreprise lavalloise. En vertu d’une entente de partenariat de trois ans entre les deux organisations, l’OBNL Laval Innov peut mettre à profit cette plateforme innovante.

«Ce projet pilote a pour but d’offrir un lieu d’échanges animés afin de favoriser le choc des idées et le processus créatif», précise-t-on.

En terminant, voici un bref rappel des six concepts d’aménagement innovants proposés.

Surface d’interaction

Le projet Activating Surface imagine un système d’agents d’intelligence artificielle et d’interfaces de réalité mixte offrant des conseils en matière d’exercice et de santé aux utilisateurs du parc tout en leur faisant vivre une expérience sociale.

Des souvenirs infinis

Un système de mémoires numériques de pointe propose des surfaces de verre gravées au laser servant de dispositifs de mémoire intégrés à la nature, qui aident les gens à enregistrer et à visualiser des expériences à travers les époques.

Fora

Le projet FORA se traduit par des chaises interactives améliorées numériquement, suscitant la collaboration et l’échange d’idées entre les individus en les invitant à participer à des discussions citoyennes.

iTable

iTable consiste en une simple table intégrée à l’environnement naturel du parc où l’on peut s’installer pour manger, à la différence près qu’elle se transforme, grâce à un écran tactile à encre électronique, en un lieu productif où l’on peut laisser libre cours aux idées et à la créativité en plein air.

MinecARft

À l’aide de données 3D spatialisées, le projet MinecARft suggère une interface offrant aux citoyens et visiteurs de nouveaux moyens de proposer des idées pour le parc et la ville tout en leur donner l’occasion d’en discuter entre eux.

FOODPRINT

Il s’agit d’espaces alimentaires conviviaux, à savoir des kiosques de cuisine «intelligents» reliés à des producteurs agricoles et fournisseurs de Laval.  Ce projet offre également aux visiteurs l’opportunité de cuisiner facilement des recettes tout en partageant une expérience en famille, entre amis ou en groupe.

À lire également: Les priorités à la mauvaise place, dit l’opposition

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page