Connectez-vous à nous

Congestion routière: vivement un bureau de projet

Actualités

Congestion routière: vivement un bureau de projet

Le Regroupement régional de 19 mairesses et maires rappelle au premier ministre désigné François Legault ses attentes à court terme en matière de transport collectif et de mobilité durable afin de contrer la congestion dans le réseau autoroutier.

«Le premier geste attendu demeure la mise sur pied d’un bureau de projet financé par l’État pour établir les priorités et chiffrer les divers projets attendus pour la réalisation de notre réseau intégré», affirme le maire Marc Demers dans un communiqué publié le 10 octobre.

Évoquant le plan en transports dévoilé par la Coalition avenir Québec au cours de la dernière campagne, le premier citoyen de Laval y souligne «une volonté commune d’agir rapidement» et manifeste au nouveau gouvernement et futur titulaire du ministère des Transports l’entière collaboration du Regroupement.

«Les investissements promis pour les voies réservées, le parachèvement de l’autoroute 19 avec voies réservées pour les autobus et le transport collectif nous aideront à rattraper le retard cumulé en termes de mobilité à Laval et sur la Couronne nord», fait valoir pour sa part le maire de Blainville et préfet de la MRC Thérèse-de Blainville, Richard Perreault.

REM

La construction du Réseau express métropolitain (REM) entraîne des bouleversements importants pour les usagers du train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes et les mesures de mitigation déployées à ce jour sont jugées inefficaces et insuffisantes par les maires, qui demandent au gouvernement d’y voir.

Rappelons que le consensus dégagé lors du Forum régional sur la mobilité et le transport collectif, en avril dernier, priorisait quatre solutions, dont la mise en place d’un réseau de voies réservées en site propre sur les autoroutes 13, 15, 19 et 25 et sur certains tronçons des autoroutes 640 et 440.
Ces voies réservées se rabattraient vers les modes de transport lourd de Laval, via notamment des voies réservées devant être mises en place sur l’axe de l’A-15 et du boulevard Concorde/Notre-Dame.

À cela s’ajoutaient le parachèvement des autoroutes 19, jusqu’à la 640, et 13, jusqu’à la 50, avec des aménagements pour le transport collectif, une nouvelle station de métro ou du REM dans le secteur densément peuplé de Chomedey et la mise sur pied d’un bureau de projet pour la réalisation du réseau intégré Laval – Basse-Laurentides.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page