Connectez-vous à nous

Citoyen adulte et deux adolescents à la rue après un incendie

Faits divers

Citoyen adulte et deux adolescents à la rue après un incendie

SAINTE-DOROTHÉE. Des éléments combustibles déposés sur un chauffe-eau laissé sans plaque protectrice seraient à l’origine d’un violent incendie qui a jeté à la rue une petite famille de l’avenue des Nénuphars dans l’après-midi du 2 avril.

Commentaires

Peu avant l’appel fait au 911 à 13h22, l’avertisseur de fumée de la maison a bien fonctionné, alertant un adulte et deux adolescents qui ont alors évacué les lieux avant l’arrivée des premiers pompiers quatre minutes plus tard.

Source de chaleur en cause, le chauffe-eau se trouvait dans un local de rangement du sous-sol, sous un escalier. Les 22 pompiers réclamés sur place ont contrôlé les flammes dès 14h, mais la fumée avait déjà causé de lourds dégâts aux premier et second étages de la résidence située quelque peu au nord de la rivière des Prairies.

Coûteux, les dommages sont évalués à 150 000 $ au bâtiment et 75 000 $ à son contenu. Les trois occupants devront être relogés le temps d’importantes rénovations.

Peu avant l’appel fait au 911 à 13h22, l’avertisseur de fumée de la maison a bien fonctionné, alertant un adulte et deux adolescents qui ont alors évacué les lieux avant l’arrivée des premiers pompiers quatre minutes plus tard.

Source de chaleur en cause, le chauffe-eau se trouvait dans un local de rangement du sous-sol, sous un escalier. Les 22 pompiers réclamés sur place ont contrôlé les flammes dès 14h, mais la fumée avait déjà causé de lourds dégâts aux premier et second étages de la résidence située quelque peu au nord de la rivière des Prairies.

Coûteux, les dommages sont évalués à 150 000 $ au bâtiment et 75 000 $ à son contenu. Les trois occupants devront être relogés le temps d’importantes rénovations.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page