Connectez-vous à nous

Cinq hommes accusés d’extorsion pour du jeu en ligne

lidl opening times today

Faits divers

Cinq hommes accusés d’extorsion pour du jeu en ligne

Le Service de police de Laval a arrêté cinq individus qui pratiquaient de l’extorsion en lien avec des paris sportifs illégaux. Pour jouer, la victime devait s’ouvrir un compte sur Internet et faire ses gageures en ligne.

Le 14 janvier, les hommes de main John Clyde Henry, 38 ans, Allan Mallory Jacques, 39 ans, et Ederson Alexander Louis, 32 ans, ont tabassé un jeune homme 21 ans incapable de rembourser une dette de jeu qui augmentait sans cesse.

Le lendemain, la victime a porté plainte à la police, ce qui a mené à l’arrestation d’un petit groupe criminel de cinq personnes, dont trois sont fort connus des services policiers pour leurs relations avec des gangs de rue.

Engrenage vicieux

Quelque temps avant la violente séance d’intimidation, la tête dirigeante du groupe, Emmanuel Vourtzoumis, 28 ans, avait fait la connaissance du jeune vingtenaire. Il lui avait proposé de faire du pari en ligne, l’invitant à se créer une identité virtuelle et à insérer un code d’accès.

Les premières semaines, la victime gagnait ses gageures et rencontrait, chaque vendredi, Emmanuel Vourtzoumis pour encaisser ses gains en argent. Elle aurait ainsi accumulé quelques milliers de dollars. Cependant, sa fortune a rapidement tourné et le jeune homme a commencé à perdre d’importantes sommes d’argent, sans pouvoir se renflouer. On lui a alors proposé de rembourser des intérêts prohibitifs de quelques centaines de dollars sur une base hebdomadaire.

C’est quand il n’a pu assurer le paiement de ces intérêts que l’on s’en est pris physiquement à lui. Au plus fort de l’escroquerie, sa dette avait explosé de six fois supérieures au montant de départ.

Multiples accusations

Lors des arrestations pour cette affaire, on a également intercepté Andrew Prokos, 26 ans, l’assistant du preneur aux livres Vourtzoumis. Trois des cinq individus ont été libérés sous de sévères conditions. John Clyde Henry et Ederson Alexander Louis resteront sous les verrous jusqu’à leur prochaine comparution le 28 mars, car ils étaient armés, le premier d’une arme à feu, le second d’un couteau, en plus de porter chacun un gilet pare-balles.

Ces criminels font face à diverses accusations, dont extorsion, complot, voie de faits, taux d’intérêt criminel, bris de condition, menace de mort, vol qualifié et possession illégale d’arme à feu.

Ligne téléphonique

«Nous sommes persuadés qu’il y a eu d’autres victimes, d’indiquer Franco Di Genova, du Srvice de la police de Laval. Il y aurait, entre autres, des parents ayant payé les dettes de leurs enfants. Nous demandons à ces gens de nous appeler. Des enquêteurs prendront contact avec eux.»

Quiconque aurait de l’information ou serait victime de ce genre d’arnaque peut donc communiquer avec le Service de police de Laval en se rendant directement au poste le plus près ou en appelant le 450 662 INFO (4636), en mentionnant le dossier LVL 140115 001. Toute information sera traitée confidentiellement.

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page