Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté - Émilie Nadeau)

COVID-19

Christian Dubé anticipe une hausse de cas à Laval et Montréal

À la veille de l’implantation du passeport vaccinal au Québec, le ministre de la Santé Christian Dubé s’est dit encouragé par la situation épidémiologique qui s’est relativement stabilisée dans la province.

«Le Québec est frappé par une quatrième vague et, pour le moment, on s’en tire beaucoup mieux qu’ailleurs en Amérique du Nord ou en Europe», a-t-il mentionné lors d’un point de presse tenu le 31 août.

Il note toutefois que l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux prévoit une hausse des cas et hospitalisations au cours des prochaines semaines, particulièrement à Laval et Montréal.

«Pour nous, ce qui est important, c’est de surveiller le mois de septembre en raison du retour au travail et à l’école, a-t-il poursuivi. C’est évident que les cas vont monter. Ce qu’on veut éviter, c’est de voir une augmentation des hospitalisations.»

M. Dubé a d’ailleurs lancé un nouvel appel aux tranches d’âge plus jeunes qui tardent à atteindre les seuils de vaccination visés. «On observe le même phénomène qu’à la troisième vague: les jeunes attrapent davantage le virus. Malheureusement pour eux, ils l’attrapent et restent plus longtemps à l’hôpital, car leur symptômes sont plus graves.»

Pour le moment, le ministre de la Santé estime que les hospitalisations accaparent 15 % à 25 % de la capacité totale des hôpitaux selon les régions, mais que «la situation peut changer très rapidement».

Rentrée scolaire

En marge de la rentrée scolaire, le gouvernement provincial souhaite concentrer les efforts de vaccination dans les écoles, particulièrement dans certains quartiers où les données vaccinales sont bien en deçà de la moyenne.

Cela implique de se rendre dans des écoles et d’offrir des cliniques mobiles, ainsi que d’impliquer les parents dans le processus.

Un processus de prévention sera aussi mis en place à l’aide de tests de dépistage rapides qui seront offerts à une cinquantaine d’écoles, dont quelques-unes de Laval.

«Du personnel dans les écoles recevra une formation et pourra administrer les tests, a expliqué Daniel Paré, directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec. Les jeunes qui seront ciblés par les tests seront les symptomatiques. Encore là, si l’enfant a des symptômes dès le matin, allez vers un centre de dépistage plutôt que de l’envoyer à l’école.»

Le Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, prévoit quant à lui que l’homologation des vaccins contre la COVID-19 pour la tranche d’âge des 5 à 11 ans devrait suivre au cours des prochaines semaines, ce qui permettrait de lancer cette nouvelle opération en novembre ou décembre.

Passeport vaccinal

Christian Dubé a également apporté certaines précisions concernant le passeport vaccinal qui sera mis en place dès le 1er septembre.

Pour les personnes âgées de 75 ans et plus, il ne sera pas nécessaire de fournir une carte d’identité avec photo, car il est possible que certaines d’entre elles n’aient plus de permis de conduire. Une carte incluant le nom et l’adresse de résidence sera suffisante.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page