Connectez-vous à nous

Chien mort dans l’incendie d’une demeure familiale

Faits divers

Chien mort dans l’incendie d’une demeure familiale

CHOMEDEY. La surchauffe d’une cafetière électrique a entraîné des conséquences funestes dans une résidence de la rue Légaré, entre les boulevards Cléroux et Saint-Martin ouest, le chien de la famille trouvant la mort en raison de l’épaisse fumée.

Commentaires

C’est en revenant à leur domicile que les quatre membres de cette famille ont réalisé que le feu venait de prendre dans ce cottage jumelé de deux étages, le 13 mars, à 15h50.

Bien qu’ils voulaient porter secours à leur animal de compagnie, la densité de la fumée les en a empêchés, alors que les premiers des 20 pompiers dépêchés sur place arrivaient dès 15h56. Ils ont rabattu rapidement les flammes qui avaient d’abord gagné les armoires avant d’embraser la cuisine.

Le contrôle de l’incendie a été donné à 16h17. Les pompiers avaient alors trouvé le chien et tenté de nombreuses manœuvres de réanimation, y allant de massages cardiaques et d’oxygène, mais sans succès.

Les dommages matériaux sont évalués à 40 000 $ pour le bâtiment et 20 000 $ pour son contenu. Les quatre personnes devront se reloger temporairement, le temps d’effectuer les réparations et travaux de rénovation nécessaires.

C’est en revenant à leur domicile que les quatre membres de cette famille ont réalisé que le feu venait de prendre dans ce cottage jumelé de deux étages, le 13 mars, à 15h50.

Bien qu’ils voulaient porter secours à leur animal de compagnie, la densité de la fumée les en a empêchés, alors que les premiers des 20 pompiers dépêchés sur place arrivaient dès 15h56. Ils ont rabattu rapidement les flammes qui avaient d’abord gagné les armoires avant d’embraser la cuisine.

Le contrôle de l’incendie a été donné à 16h17. Les pompiers avaient alors trouvé le chien et tenté de nombreuses manœuvres de réanimation, y allant de massages cardiaques et d’oxygène, mais sans succès.

Les dommages matériaux sont évalués à 40 000 $ pour le bâtiment et 20 000 $ pour son contenu. Les quatre personnes devront se reloger temporairement, le temps d’effectuer les réparations et travaux de rénovation nécessaires.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page