Connectez-vous à nous

Changement de garde à la Fondation Armand-Frappier

Actualités

Changement de garde à la Fondation Armand-Frappier

Honoré lors de la 25e Fête champêtre de la Fondation Armand-Frappier, Clément Joly quitte la présidence du conseil d’administration qu’il a occupée pendant un quart de siècle bien compté.

Lui succède Luc Reny, vice-président de Power Corporation du Canada, élu par ses pairs le 22 octobre. «C’est un honneur pour moi de succéder à Clément à la présidence de la Fondation Armand-Frappier, a-t-il déclaré par voie de communiqué le 22 novembre. Grâce à son travail acharné et à son dévouement au cours des 25 dernières années, la Fondation est maintenant en excellente posture pour poursuivre l’octroi de fonds en appui à l’excellence académique et à la progression de la recherche dans le domaine de la santé publique.»

Clément Joly, président sortant. (Photo gracieuseté)

Le président sortant continuera toutefois à siéger à titre d’administrateur et à jeter des ponts entre la communauté des gens d’affaires et le milieu scientifique de la recherche et de la découverte appliquées.

Feuille de route

Quant au nouveau président, M. Reny est impliqué dans une multitude de causes philanthropiques. Jusque-là vice-président du CA de la Fondation visant à pérenniser l’œuvre et l’héritage du Dr Armand Frappier, il est aussi membre des conseils d’administration des Fondations Jean-Monbourquette, Baxter & Alma Ricard et OLO.

Président de Square Victoria Immobilier, une filiale à part entière de Power Corporation du Canada, Luc Reny est diplômé du Baccalauréat en commerce de l’Université Laval et détient également un MBA pour cadres de l’Université de Sherbrooke, un diplôme d’analyste financier agréé du CFA Institute de Virginie (É.-U.) ainsi que la certification d’administrateur de sociétés (ASC) du Collège des administrateurs.

Mission

Les fonds recueillis par la Fondation Armand-Frappier permettent à l’Institut national de la recherche scientifique – Institut Armand-Frappier (INRS-IAF) de recruter des chercheurs d’exception et soutenir leurs travaux de recherche dont les avancées scientifiques font la renommée mondiale de cette université établie, à Laval, au cœur de la Cité de la biotechnologie et de la santé humaine du Grand Montréal.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page