Connectez-vous à nous
Le pôle Montmorency est l’un des quatre secteurs séparés par l’autoroute des Laurentides autour desquels s’articule le centre-ville de Laval. (Photo gracieuseté - Ville Laval)

Futur centre-ville

Centre-ville: la Ville veut vous entendre

L’adoption du projet de programme particulier d’urbanisme (PPU) Centre-ville au dernier conseil municipal a engagé l’administration Demers-Boyer dans le dernier droit d’une démarche de planification en cours depuis 15 mois.

Citoyens et organismes sont invités à prendre connaissance du document et à s’inscrire à la consultation publique virtuelle du 26 mai.

À cette occasion, les experts en urbanisme présenteront les grandes lignes du projet et répondront aux questions des participants. Ceux-ci auront jusqu’au mercredi 16 juin pour déposer en ligne leurs commentaires et recommandations sous forme de mémoire, lesquels seront analysés durant l’été dans un ultime exercice de bonification du PPU-Centre-ville en vue de l’adoption de sa version finale.

«Cet exercice de planification est une occasion unique de doter Laval d’un centre fort et attrayant, qui est en cohérence avec les besoins et les aspirations de tous les Lavallois», rappelle la Division de la consultation publique et de la participation citoyenne.

Quatre secteurs

Précisons que le PPU-Centre-ville s’articule autour de quatre secteurs bien définis traversés par l’autoroute des Laurentides.

Il s’agit des secteurs Montmorency et de l’Avenir, à l’est de la voie rapide, et du Carré Laval et du Centropolis, bordant l’autoroute à l’ouest.

Les orientations de développement et principales intentions de l’administration municipale à l’égard de chacun de ces pôles avaient déjà été dévoilées en février 2020 en présence de quelque 200 citoyens, un mois avant que la pandémie nous confine tous à la maison.

Pôle à requalifier

Des quatre secteurs formant ce centre-ville éclaté, le pôle de l’Avenir est particulièrement intéressant, considérant les ambitions de la Ville de le transformer en un «écoquartier compact et diversifié».

Complètement développée, cette zone hautement minéralisée et à requalifier est occupée par le Centre Laval, les Galeries Laval et un mail commercial dans sa partie nord-est avec des cases de stationnement à perte de vue.

Ainsi, aux pages 100 et 101 du document Planification du centre-ville de Laval, préparé par le Service de l’urbanisme, des schémas illustrent un réseau de rues et de parcs mur à mur, inspiré des consultations publiques menées depuis 2014 en lien avec le centre-ville, à savoir «plus de rues, plus de verdure, plus d’ambiance».

«Cette vision claire va peut-être faciliter la démarche de ceux qui auraient un intérêt pour redévelopper leur terrain», déclarait l’élue chargée des dossiers d’urbanisme, Virginie Dufour, en entrevue au Courrier Laval l’an dernier.

Elle faisait ainsi valoir l’«énorme potentiel de redéveloppement», alors que la nouvelle réalité de l’industrie du commerce au détail amène de grands propriétaires d’espaces commerciaux à réfléchir sur la façon de rentabiliser leur propriété.

Pour participer à la consultation publique du 26 mai, il faut s’inscrire en ligne au www.repensonslaval.ca/centre-ville

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page