Connectez-vous à nous

Ce qu’ils ont dit

Actualités

Ce qu’ils ont dit

Voici quelques réactions recueillies à la suite de la décision du conseil municipal de conserver intégralement les 12 hectares du bois du Trait-Carré.

À commencer par Magali Noiseux-Laurin, biologiste au Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval et coauteure du rapport d’expertise «Vision d’avenir pour le bois du Trait-Carré»:

Magali Noiseux-Laurin

«La conservation intégrale du bois du Trait-Carré était la décision la plus sage étant donné le contexte de rareté de milieux naturels dans le centre-ville de Laval. Ainsi, les rôles et services rendus par ce bois se poursuivront et pourront même être bonifiés: diversité des habitats pour la faune, corridor écologique, îlot de fraîcheur, lieu de détente et de reconnexion avec la nature pour les Lavalloises et les Lavallois, etc.».

Saul Polo

Saul Polo

Député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire du ministre des Finances, Saul Polo: «Je suis plus qu’enchanté du dénouement heureux de cette histoire. Ce bois n’est pas

seulement qu’un simple espace vert en plein centre-ville: c’est un lieu auquel les citoyens se

sentent profondément attachés, de par ses bienfaits sur leur qualité de vie […] Je tiens à féliciter les multiples acteurs dans ce dossier, que ce soit les citoyens dévoués ou les divers organismes impliqués, qui se sont mobilisés avec force et dignité face à l’administration de la ville».

Luc Leblanc

Luc Leblanc

Président de CANOPÉE – Le Réseau des bois de Laval, Luc Leblanc: «On a entendu ces derniers jours l’ensemble des parties prenantes mentionner l’importance des milieux naturels urbains. L’un des défis présent dans toutes les municipalités réside principalement dans l’aspect financier permettant de soutenir ce type de dossier. Suite à la décision du conseil rendu mardi soir, la prochaine étape consiste maintenant à s’assurer de bien mettre en valeur ce boisé, en collaboration avec les différents services, organismes et citoyens.

Sylvain Loranger

 

Sylvain Loranger

Président du CRE de Laval, Sylvain Loranger: «La décision du conseil municipal concernant la conservation du bois du Trait-Carré constitue une victoire pour la démocratie et pour les citoyens et citoyennes de Laval qui ont à cœur leur qualité de vie, leur environnement et leur santé.  La réduction des îlots de chaleur à Laval et particulièrement au centre-ville est essentielle pour contribuer à garder un milieu sain pour les générations actuelles et futures.» (S.ST-A.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page