Connectez-vous à nous
Bruno Labelle au mini-camp des Cardinals de l’Arizona. (Photo gracieuseté)

Football

Bruno Labelle fait ses premiers pas chez les pros

Au début du mois de mai, Bruno Labelle s’est entendu sur les termes d’un contrat avec les Cardinals de l’Arizona qui évoluent dans la Ligue nationale de football (NFL). Depuis, il a eu la chance de s’entraîner dans les installations de l’organisation et se prépare au camp d’entraînement officiel qui devrait débuter à la fin du mois de juillet.

«Je pense que le plus gros des aspects en ce moment, c’est d’apprendre le cahier de jeu, a expliqué l’ancien des Nomades de Montmorency lors d’une disponibilité médiatique. Il y a certaines situations pour se mettre en valeur. C’est sûr que je prends ces opportunités à 100 %.»

Il croit toutefois que le camp d’entraînement lui permettra de montrer davantage ce qu’il peut faire, car il ne peut montrer l’ensemble de sa capacité physique pour le moment.

Avant de se joindre aux Cardinals, l’ailier rapproché avait disputé quatre saisons avec les Bearcats de l’Université de Cincinnati. Il a réalisé deux touchés, tout en réalisant 20 réceptions pour des gains de 150 verges.

Relever le défi

Malgré l’ampleur de la situation, Labelle affirme ne pas avoir vécu un moment particulier qui se démarque du reste de l’expérience de faire partie d’un club professionnel. Il croit toutefois que ça devrait venir, particulièrement lors du camp d’entraînement.

Labelle

(Photo gracieuseté)

Il précise aussi qu’il se sent à sa place jusqu’à maintenant et que la qualité des installations lui rappelle son passage à Cincinnati.

«Il y a une courbe d’apprentissage, mais, en général, ça se fait assez bien. J’ai de très bons coachs. Je suis très bien entouré. Comme n’importe quel nouvel environnement, ça prend un petit peu de temps à s’adapter, mais je ne pense pas que je suis si dépaysé que ça non plus.»

Objectifs

Pour le moment, peu de vétérans sont déjà arrivés sur place pour se préparer en vue de la prochaine saison. Il a quand même eu la chance de rencontrer Maxx Williams et Darrell Daniels qui sont les vétérans de l’équipe à son poste. Malgré une belle discussion, l’objectif reste le même : compétitionner pour un rôle de partant.

«Maintenant, c’est ma job, a conclu l’ancien Nomade. Je fais ça 24 heures sur 24. C’est beaucoup de temps et d’engagements, mais c’est la plus belle job au monde. […] Pour l’instant, je n’ai rien vu qui était hors de ma portée.»

Les matchs de présaison des Cardinals de l’Arizona auront lieu à partir de la mi-août. Labelle pourrait bénéficier jusqu’à trois matchs sans enjeu afin de convaincre la direction de lui faire une place sur leur alignement.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page