Connectez-vous à nous

Boîtes de dons: la Ville passe des paroles aux actes

Actualités

Boîtes de dons: la Ville passe des paroles aux actes

MUNICIPAL. L’administration Demers a envoyé un signal fort, le 4 décembre, aux propriétaires de boîtes de dons de vêtements et petits articles usagés, qui contreviennent au nouveau règlement municipal visant à freiner leur prolifération sur le territoire lavallois.

Commentaires

Vendredi en fin de matinée, des employés du Service des travaux publics procédaient au remorquage de deux de ces conteneurs à l’angle du boulevard des Laurentides et de l’avenue des Lacasse, dans le quartier Auteuil.

L’été dernier, la Ville avait expédié plus d’une centaine d’avis d’infraction, demandant aux contrevenants de retirer leurs conteneurs de l’emprise publique et des terrains vacants.

Responsable de l’urbanisme au comité exécutif, Virginie Dufour avait alors indiqué que s’ils n’obtempéraient pas, la Ville prendrait les mesures nécessaires pour libérer les lieux.

Tolérance zéro

«La Ville de Laval ne tolère plus la nuisance que représente l’installation de ces conteneurs dans les zones où le règlement l’interdit», affirme Mme Dufour.

Les entreprises et organismes en défaut doivent les retirer ou les déplacer, selon les normes prescrites.

Adopté le mois dernier, le règlement L-2001-3628 autorise leur présence notamment autour de bâtiments commerciaux d’au moins 1850 mètres carrés de superficie, d’édifices publics ou gouvernementaux et d’autres endroits qui bénéficient directement de la collecte, comme un commerce de vêtements usagés ou une église.

Geste solidaire

Par ailleurs, la Ville a dévoilé la procédure complémentaire au règlement, précisant des paramètres qui permettront l’implantation de conteneurs sur les terrains d’une quarantaine de bâtiments municipaux.

«La Ville de Laval encourage le don de vêtements. C’est un geste solidaire malheureusement détourné par certaines entreprises qui, plutôt que de remettre ces dons à la communauté, vendent le textile à profit», note Virginie Dufour.

«Avec la nouvelle procédure de gestion des boîtes de dons de vêtements sur 45 sites municipaux, nous voulons contrer ce problème et soutenir les organismes dont la mission est directement reliée à la récupération vestimentaire pour le mieux-être des plus démunis», enchaîne-t-elle.

Ainsi, la Ville procède actuellement à un appel d’intérêt auprès d’une cinquantaine d’organismes à but non lucratif dûment enregistrés qui font le commerce de vêtements usagés ou de la récupération vestimentaire et dont la mission a une portée lavalloise.

Leurs boîtes de dons devraient être en place au cours des prochains mois.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page