Connectez-vous à nous

Blessées dans un incendie à cause d’un matelas

Faits divers

Blessées dans un incendie à cause d’un matelas

VIMONT. Deux citoyennes résidant dans un cottage du boulevard René-Laennec ont vécu une nuit d’émotions fortes, le 19 avril, alors que leur avertisseur de fumée a été déclenché par un début d’incendie.

Commentaires

L’une d’elles a contacté le 911 à 00h21, 12 pompiers du secteur arrivant sur place 5 minutes plus tard pour apercevoir aussitôt de la fumée sortant du sous-sol.

Constatant que l’endroit était déjà évacué, les sapeurs ont maîtrisé le feu dès 00h30. Ils ont rabattu rapidement les flammes prises dans un matelas de mousse qui avait été laissé trop près d’une ampoule.

«Il est très important de ne jamais laisser une lampe à proximité d’une matière inflammable», de préciser François Hervieux, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Une dame s’est brûlée à la main et l’autre a été incommodée par la fumée, toutes deux ayant tenté de transporter le matelas enflammé.

Heureusement pour elles, les dommages de l’incendie sont minimes, évalués à 500 $. Elles ont pu réintégrer leur résidence après une visite en centre hospitalier.

L’une d’elles a contacté le 911 à 00h21, 12 pompiers du secteur arrivant sur place 5 minutes plus tard pour apercevoir aussitôt de la fumée sortant du sous-sol.

Constatant que l’endroit était déjà évacué, les sapeurs ont maîtrisé le feu dès 00h30. Ils ont rabattu rapidement les flammes prises dans un matelas de mousse qui avait été laissé trop près d’une ampoule.

«Il est très important de ne jamais laisser une lampe à proximité d’une matière inflammable», de préciser François Hervieux, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval.

Une dame s’est brûlée à la main et l’autre a été incommodée par la fumée, toutes deux ayant tenté de transporter le matelas enflammé.

Heureusement pour elles, les dommages de l’incendie sont minimes, évalués à 500 $. Elles ont pu réintégrer leur résidence après une visite en centre hospitalier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page