Connectez-vous à nous

Bilan positif pour le Festival des bières

lidl opening times today

Actualités

Bilan positif pour le Festival des bières

ÉVÉNEMENT. C’est un bilan positif que Marilène Barale dresse de la seconde édition du Festival des bières de Laval qui a attiré quelque 20 000 visiteurs payants les 15, 16 et 17 juillet au Centre de la nature, les moins de 18 ans étant admis gratuitement.

Commentaires

Or, si Dame Nature s’est finalement montrée plutôt clémente ce dernier week-end, tout avait bien mal commencé avec ces pluies torrentielles, accompagnées de grêlons, qui se sont abattues sur le site vers 18h, vendredi.

Surpris par le déluge, les festivaliers se sont réfugiés sous les différents chapiteaux pendant près d’une heure.

«Ç’a permis aux gens de se parler et faire connaissance», philosophait l’organisatrice et fondatrice de l’événement lorsque rencontrée le lendemain après-midi, le samedi 16 juillet.

Le violent orage n’a peut-être pas fait fuir la foule, mais il a fait sauter le courant, entraînant du coup l’annulation du concert du groupe Lubik, prévu en début de soirée de cette première journée du festival.

La situation allait toutefois revenir à la normale pour le spectacle d’Alaclair Ensemble, un collectif hip-hop montréalais qui est monté sur scène à 21h.

Côté animation, le moment fort du festival a été marqué par la présence, samedi soir, de Galaxie, lauréat du Félix dans les catégories Groupe et album alternatif de l’année au Gala de l’ADISQ 2015.

Familial

S’il y avait plusieurs poussettes dans la plaine du Centre de la nature, samedi, elles étaient encore plus nombreuses le lendemain, la dernière journée du festival étant normalement davantage fréquentée par les familles.

«La zone familiale avec les jeux gonflables a été très achalandée. Les trois maquilleuses n’ont pas arrêté du week-end», mentionne au passage Mme Barale.

Contingentement

Pour la deuxième édition de son festival, Mme Barale a pris soin de «refuser plusieurs microbrasseries pour ne pas trop diluer l’offre sur le site» et s’assurer ainsi que les brasseurs présents puissent y trouver leur compte.

Une attention qui a certainement plu aux exposants, mais qui visait également à contribuer à la pérennité de l’événement, fait valoir celle qui se donne trois ans pour élever Laval au rang des cinq festivals de bières les plus courus au Québec.

Cela dit, les amateurs de houblon ont été servis à souhait comme en témoignent la présence de 36 microbrasseries et une offre totalisant quelque 350 bières artisanales. Une dizaine de brasseurs ont d’ailleurs profité de l’occasion pour y lancer leur nouveau produit.

Tous exposants confondus, le site a été animé de 74 kiosques, soit une quinzaine de plus que l’an dernier. Des cidreries québécoises et des représentants de spiritueux, mais aussi des marchands de produits agroalimentaires du terroir étaient également de la partie.

Incidemment, le réputé biérologue et éditeur du magazine Bières et Plaisirs, Philippe Wouters, y a animé six ateliers de dégustations gourmands sur les accords bières et fromage.

La Ville de Laval, dont le soutien financier est évalué à 40 000 $ pour l’événement, voit en ce festival un éventuel incontournable de la vie culturelle et touristique régionale. Ambition partagée par Marilène Barale qui cible les 50 000 visiteurs pour 2019.

«Je suis confiante pour les années à venir. L’expérience-client et le bouche à oreille sont non négligeables», termine l’organisatrice, tout en rappelant l’importance de «grandir graduellement».

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page