Connectez-vous à nous

Bilan policier 2013: criminalité violente et vol en baisse

lidl opening times today

Actualités

Bilan policier 2013: criminalité violente et vol en baisse

Quatre mois après sa nomination, Pierre Brochet a présenté son premier bilan à titre de chef du Service de police de Laval, alors qu’on constate que la violence est en baisse, malgré les cinq meurtres survenus sur le territoire lavallois en 2013.

Commentaires

«Quatre d’entre eux, tout comme la plupart des 10 tentatives, sont reliés au crime organisé et au retour du parrain Vito Rizzuto, avec le conflit qui a suivi, de mentionner Pierre Brochet. Maintenant qu’il est décédé, on peut penser qu’il y aura encore une certaine instabilité, mais ça reste imprévisible.»

La lutte au crime organisé fait partie des priorités du nouveau chef de police. Récemment, on a optimisé le plan de cueillette de renseignements criminels et mis sur pied une troisième équipe de filature. On a surtout formé l’Escouade régionale mixte Laval, qui rassemble des agents de différents horizons (moralité, drogue, proxénétisme), de la police de Laval, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la Sûreté du Québec.

En 2012, il y avait eu seulement deux homicides. La moyenne annuelle est de quatre. Sinon, toujours du côté du crime organisé, plus de 310 arrestations et 200 perquisitions ont permis la saisie de 53 armes à feu et de drogues diverses d’une valeur de 13 876 358$.

Sur les routes

En baisse depuis 4 ans, les accidents avec blessés ont encore diminué en 2013, avec un total de 1160. Cependant, la route a fait 6 victimes, soit 2 décès de plus qu’en 2012, malgré les 17 campagnes de sensibilisation et de prévention, ainsi que les 17 barrages routiers visant à contrer l’alcool au volant.

«Trois de ces personnes étaient des piétons, précise Pierre Brochet. Il va falloir regarder de plus près ce nouveau phénomène.»

Prévention et prostitution

En plus de nombreux projets de prévention en milieu scolaire (textos au volant, vitesse, intimidation, gangs de rue, toxicomanie), Pierre Brochet est particulièrement fier du programme «Les Survivantes». On fait appel à des personnes, principalement des femmes, qui ont été forcées de se prostituer par des criminels. Elles rencontrent des jeunes femmes recrutées par ces réseaux criminalisés pour les sensibiliser et les aide à se sortir des rouages de la prostitution.

On porte aussi attention aux cas d’extorsion qui sont en hausse, avec l’usage des réseaux sociaux. On menace des gens de diffuser des photos ou vidéos osées en retour d’argent. D’autre part, les agressions sexuelles ont diminué de 5 %.

Crimes contre la personne

Bonne nouvelle, les vols qualifiés sur la personne et dans les commerces ont baissé respectivement de 28 et 41 %. Toutefois, les voies de fait simples ont légèrement augmenté, une tendance qui se poursuit depuis sept ans et qu’on attribue pour le moment à l’urbanisation de la ville et la croissance de la population.

Vaste consultation

Ces prochaines semaines, le Service de police lancera une grande consultation publique auprès de la population, sous forme de sondage téléphonique et d’échanges dans des groupes de discussion.

«On pourra dresser un portrait permettant une réflexion stratégique qui fera évoluer notre police, d’affirmer Pierre Brochet. Il y aura un temps de mise au point. On pourra voir ce qu’on fait de bien et les points à améliorer.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page