Connectez-vous à nous

Bientôt un Conseil des Lavalloises

lidl opening times today

Actualités

Bientôt un Conseil des Lavalloises

Le travail de la Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) a été récompensé lors du dernier conseil municipal alors que la création d’un Conseil des Lavalloises a rallié les élus de tous les partis et été accepté à l’unanimité.

«On se réjouit de voir deux ans et demi d’efforts aboutir au modèle qu’on avait retenu pour doter la Ville d’un Conseil des lavalloises qui soit un lieu où les citoyennes s’impliquent et se saisissent des enjeux municipaux, question d’initier des actions correspondant à leurs besoins, d’affirmer Marie‑Ève Surprenant, coordonnatrice de la TCLCF. La Ville doit jouer un rôle actif pour l’égalité des femmes et hommes et dans la lutte contre la discrimination.»

«Je suis fière de voir que ç’a été accepté par tout le monde, alors que j’avais déposé le rapport [en mars 2018, conjointement avec Isabelle Tassoni] recommandant la création de ce Conseil, continue Aglaia Revelakis. Je suis proches des besoins des femmes, espérant qu’un jour, nous serons égaux à tous les niveaux, notamment sur le plan politique.»

Favorisant la participation active à la vie publique, cette nouvelle instance sera composée de 13 citoyennes non élues représentant la diversité des Lavalloises et de leurs réalités.

«Nous souhaitons avoir des représentantes (…) dans une perspective socioéconomique, ethnoculturelle, générationnelle ou géographique (quartiers)», a soutenu Sandra El Helou, conseillère municipale et responsable des dossiers de la condition féminine.

Le Secrétariat à la gouvernance lancera prochainement l’appel de candidatures pour les postes à pourvoir au Conseil.

Rôle et responsabilités

Concrètement, le Conseil des Lavalloises sera appelé  à soumettre au comité exécutif des avis et recommandations sur les questions relatives à l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’à la condition féminine.

Il veillera à ce que les services municipaux soient adaptés et accessibles aux femmes, en plus de se prononcer sur les conditions de travail ainsi que sur l’accès à l’équité en emploi et à l’ascension professionnelle des femmes.

L’instance s’assurera aussi que des mécanismes et conditions de participation citoyenne sont établis pour favoriser une meilleure représentation des femmes en politique.

Depuis deux ans

En juillet 2017, c’est à la suite de demandes de la TCLCF que  le conseil municipal a mis sur pied un comité de réflexion pour consulter les Lavalloises. Parmi les membres de ce comité, on retrouvait la TCLCF et le Centre des femmes de Laval.

Depuis, la Ville et les élus ont travaillé à l’élaboration d’un modèle de gouvernance pour la création de trois comités consultatifs, dont le Conseil des Lavalloises, qui vient tout juste d’être adopté par les élus.

«C’est un premier jalon et on espère que le comité de réflexion demeurera en place durant la première année afin qu’au final, le Conseil respecte les valeurs et principes qui ont été exprimés durant nos consultations, recherches et réflexions», souligne Marie-Ève Surprenant, dont l’organisme a rencontré des gens de tous les partis.

«Pour nous, cela représente un grand bond pour une meilleure prise en compte des enjeux en condition féminine au niveau municipal», d’ajouter Corine Vanderborght, coordonnatrice et intervenante communautaire au Centre des femmes de Laval.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page