Connectez-vous à nous

Bien que stable, la situation demeure hautement préoccupante

Actualités

Bien que stable, la situation demeure hautement préoccupante

INONDATIONS. Depuis vendredi soir, le bilan des inondations est demeuré sensiblement le même avec 100 terrains, 90 tronçons de route et 61 sous-sol inondés sur le territoire lavallois.

Commentaires

Voilà ce que rapportait la porte-parole du Service de police de Laval, Evelyne Boudreau, samedi en fin de matinée.
Reste que les riverains doivent se préparer au pire, poursuit-elle en rappelant que les prévisions météorologiques n’augurent rien de bon pour les prochains jours.
La Sécurité civile de la Ville de Laval exhorte d’ailleurs les citoyens à riisque à mettre en place des mesures de protection, si cela n’est déjà fait.
De l’aide
Ces derniers jours, des cols bleus ont non seulement livré quelque 300 palettes de sacs de sable à autant de résidences menacées par la crue des eaux, mais également aidé ces citoyens à ériger des murets de protection devant les entrées et ouvertures de leur maison.
Tout le week-end, les Lavallois sont invités à composer le 311 entre 6h et 21h pour toute question ou une livraison de sacs de sable, alors que le 911 est réservé uniquement aux demandes d’urgence.
Au cours de la dernière semaine, les préposés à la ligne 311 ont répondu à pas moins d’un demi-millier d’appels, informe la lieutenante Boudreau.
Pour sa part, le Service de sécurité incendie, qui agit à titre de premiers répondants sur les lieux des inondations, soutient les citoyens dans les opérations de pompage.
Également, trois centres d’hébergement sont accessibles 24 heures par jour à la Place des aînés, à Chomedey, et aux centres communautaires Montrougeau et Jolibourg, situés respectivement à Fabreville et Sainte-Dorothée.
Évacuation volontaire
Jusqu’ici, 13 ménages ont quitté leur résidence de leur propre chef, dont plus de la moitié habite la partie de l’Île Verte desservie par le pont de la rue Comtois. Ces insulaires qui ont plié bagage n’avaient pas pour autant été inondés, souligne la porte-parole du Service de la police.
Ce qui a motivé leur décision est plutôt l’état du pont, lequel est submergé par les eaux de la rivière des Prairies. Toujours praticable, ce lien fait l’objet d’une surveillance continuelle de la part d’ingénieurs de la Ville.
«Le Zodiac est sur place en cas d’urgence», précise Mme Boudreau en parlant du bateau pneumatique du Service de sécurité incendie de la Ville.
Tous les propriétaires de cette portion de l’île ont d’ailleurs été rencontrés par l’Urgence sociale qui les a informés de la situation.
Secteurs névralgiques
Outre Laval-les Îles dont l’Île Verte, l’Île Rousin, à Laval-sur-le-Lac, les 8e et 9e Avenue, à Fabreville, et le quadrilatère formé par les 19e, 29e, 24e et 30e Avenue, à Laval-Ouest, figurent parmi les secteurs les plus touchés.
Bien qu’elle ne voisine pas avec la rivière, la rue Saint-Jude, à Chomedey, est également inondée dans sa portion située au nord du boulevard Lévesque, informe-t-on. L’eau qui s’est infiltrée dans une douzaine de logements en demi-sous-sol provient de la canalisation municipale, la rue Saint-Jude étant située sous le niveau de la rivière.
Enfin, il est possible de suivre l’état de la situation et s’informer des mesures préventives à prendre sur le site www.laval.ca.

Voilà ce que rapportait la porte-parole du Service de police de Laval, Evelyne Boudreau, samedi en fin de matinée.
Reste que les riverains doivent se préparer au pire, poursuit-elle en rappelant que les prévisions météorologiques n’augurent rien de bon pour les prochains jours.
La Sécurité civile de la Ville de Laval exhorte d’ailleurs les citoyens à riisque à mettre en place des mesures de protection, si cela n’est déjà fait.
De l’aide
Ces derniers jours, des cols bleus ont non seulement livré quelque 300 palettes de sacs de sable à autant de résidences menacées par la crue des eaux, mais également aidé ces citoyens à ériger des murets de protection devant les entrées et ouvertures de leur maison.
Tout le week-end, les Lavallois sont invités à composer le 311 entre 6h et 21h pour toute question ou une livraison de sacs de sable, alors que le 911 est réservé uniquement aux demandes d’urgence.
Au cours de la dernière semaine, les préposés à la ligne 311 ont répondu à pas moins d’un demi-millier d’appels, informe la lieutenante Boudreau.
Pour sa part, le Service de sécurité incendie, qui agit à titre de premiers répondants sur les lieux des inondations, soutient les citoyens dans les opérations de pompage.
Également, trois centres d’hébergement sont accessibles 24 heures par jour à la Place des aînés, à Chomedey, et aux centres communautaires Montrougeau et Jolibourg, situés respectivement à Fabreville et Sainte-Dorothée.
Évacuation volontaire
Jusqu’ici, 13 ménages ont quitté leur résidence de leur propre chef, dont plus de la moitié habite la partie de l’Île Verte desservie par le pont de la rue Comtois. Ces insulaires qui ont plié bagage n’avaient pas pour autant été inondés, souligne la porte-parole du Service de la police.
Ce qui a motivé leur décision est plutôt l’état du pont, lequel est submergé par les eaux de la rivière des Prairies. Toujours praticable, ce lien fait l’objet d’une surveillance continuelle de la part d’ingénieurs de la Ville.
«Le Zodiac est sur place en cas d’urgence», précise Mme Boudreau en parlant du bateau pneumatique du Service de sécurité incendie de la Ville.
Tous les propriétaires de cette portion de l’île ont d’ailleurs été rencontrés par l’Urgence sociale qui les a informés de la situation.
Secteurs névralgiques
Outre Laval-les Îles dont l’Île Verte, l’Île Rousin, à Laval-sur-le-Lac, les 8e et 9e Avenue, à Fabreville, et le quadrilatère formé par les 19e, 29e, 24e et 30e Avenue, à Laval-Ouest, figurent parmi les secteurs les plus touchés.
Bien qu’elle ne voisine pas avec la rivière, la rue Saint-Jude, à Chomedey, est également inondée dans sa portion située au nord du boulevard Lévesque, informe-t-on. L’eau qui s’est infiltrée dans une douzaine de logements en demi-sous-sol provient de la canalisation municipale, la rue Saint-Jude étant située sous le niveau de la rivière.
Enfin, il est possible de suivre l’état de la situation et s’informer des mesures préventives à prendre sur le site www.laval.ca.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page