Connectez-vous à nous

Belles surprises et 45 000 personnes pour la Fête nationale

Culture

Belles surprises et 45 000 personnes pour la Fête nationale

Pour lancer la soirée de la Fête nationale au Centre de la nature, amorcée par les choristes de l’Opéra Bouffe du Québec (OBQ), l’organisation a frappé un grand coup avec l’apparition surprise de Gilles Vigneault pour livrer une version maintenant mémorable de son hymne Les gens de mon pays.

Commentaires

Une fois les applaudissements terminés, le patriarche de la chanson québécoise a aussitôt laissé l’avant-scène à l’auteure-compositrice-interprète qui a récemment conquis le coeur des Français, Coeur de Pirate.

La native de Laval a interprété ses plus récents tubes, accompagnée de l’OBQ qui a fait de même avec les artistes qui ont suivi, dont Klô Pelgag, qui a étonné par son interprétation intense de Mon ange, d’Éric Lapointe.

Entre humour et émotion

Habillés de blanc, les Appendices ont pris le relais en humour, s’amusant à pasticher Beau Dommage, avant que Marc Hervieux ne fasse monter l’émotion avec Ordinaire, de Robert Charlebois, et que Keith Kouna ne fasse monter les décibels avec son Tic Tac, entre les prestations tout en nuances des Sœurs Boulay et de Safia Nolin, cette dernière entraînant les 45 000 spectateurs dans sa reprise de Calvaire, de La Chicane.

Le moment était venu pour le premier texte, signé Gilles Héneault, déclamé par une Valérie Blais à la voix chargée d’histoire et de poésie, peu avant de compléter la première partie du spectacle, qui aura été sauvé in extrémis par les Dieux de la température après qu’en après-midi un orage violent se soit abattu sur le plus grand parc urbain de Laval.

Temps des hommages

Par la suite, le public a renoué avec quelques jalons du répertoire de la Belle Province, les Soeurs Boulay choisissant Les chats sauvages, de Marjo, rejointes par Keith Kouna pour chanter Et j’ai couché dans mon char, du grand poète abitibien transplanté à Laval, Richard Desjardins,

Les Appendices auront pour leur part jeté leur dévolu sur un autre symbole du Québec, le chandail de loup, relayé par une Coeur de Pirate et une version aux accents yé-yé de Adieu, de Pierre Lapointe.

C’est à ce moment que la soirée a gagné en écho avec le hip-hop de, entre autres, Loud Lary Ajust et Koriass, puis avec l’ultime montée en crescendo assurée par Lisa Leblanc (Kraft Diner, Y fait chaud), Les Appendices (Si tu m’aimes), Les Trois Accords (J’aime ta grand-mère, Dans mon corps, en duo avec Marc Hervieux, et Saskatchewan, en duo avec Lisa Leblanc), puis Marc Hervieux qui n’a pas reculé devant Aimes-tu la vie comme moi?, le succès dansant de Georges Thurston, alias Boule Noire.

Ce spectacle de la Fête nationale, fortement imprégné du 50e anniversaire de Ville de Laval, a culminé en une énergique et étonnante envolée collective sur le Wow, d’André Gagnon, qui donnait le coup d’envoi aux feux d’artifice de circonstance.

Mentionnons au final le mérite du groupe maison dirigé avec aplomb par le guitariste et directeur musical Joseph Marchand.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page