Connectez-vous à nous

Beethoven et Denis Bouchard pour les 45 ans du Chœur de Laval

Culture

Beethoven et Denis Bouchard pour les 45 ans du Chœur de Laval

Le Choeur de Laval soulignera son 45e anniversaire en grand le samedi 7 juin en présentant la Missa Solemnis, op.123, de Ludwig Van Beethoven, à l’église St-Pie X, dans Chomedey.

Commentaires

Le comédien Denis Bouchard, un Lavallois d’origine, a accepté immédiatement d’être président d’honneur de l’événement. Lors d’une répétition, le 14 mai, il a rendu visite aux choristes, racontant comment il a été initié tardivement à la musique avec Mozart, pour ensuite animer des concerts de l’Orchestre Métropolitain et de l’Orchestre symphonique de Laval, se familiarisant ainsi avec d’autres grands compositeurs.

«On voulait s’allier une telle vedette pour démocratiser l’accès à la musique classique, et ce, sans prétention», de confier Charles Martin, président du Choeur de Laval depuis deux ans.

Chef apprécié

Administrateur à l’Alliance des chorales durant quatre ans, Charles Martin a décidé de faire l’aller-retour entre sa résidence de Tétreaultville, à Montréal, et le Centre artistique, dans Laval-des-Rapides, il y a un peu plus de deux ans. Raison unique: Dany Wiseman, directeur artistique et musical du Choeur de Laval depuis janvier 2011.

«Je l’ai connu quand je faisais partie d’un petit choeur montréalais, mentionne Charles Martin, dont les premières études étaient en musique, bien qu’il ait ensuite embrassé une carrière en génie civil. Souvent, les chefs sont très directifs. Pas lui. Il a une technique vocale remarquable et sait toujours trouver les moyens pour perfectionner notre voix.»

Pièce ambitieuse

Beethoven considérait la Missa Solemnis, op.123 comme son chef d’œuvre. Pas étonnant que le Chœur de Laval ait choisi de se l’offrir avec solistes et orchestre symphonique pour son 45e anniversaire.

À l’origine, le grand compositeur allemand devait l’écrire en neuf mois pour un ancien élève se préparant à devenir cardinal. Il y consacrera quatre ans!

«Il est allé puiser dans le répertoire sacré jusqu’à 300 ans en arrière, passant par la Renaissance et le Baroque, de relater Dany Wiseman. C’est une pièce d’une complexité indécente. Pas une seule ligne n’est répétée. Nous sommes loin des messes de Mozart et Haydn! Le public recevra une œuvre grandiose et majestueuse, qui va dans les extrêmes, pouvant passer d’une ligne forte et puissante à une autre plus douce et suave.»

Défis des années 2010

En ce moment, l’ensemble vocal fait face à deux défis majeurs, soit le recrutement de choristes hommes et le renouvellement d’un public intéressé par la beauté et l’intensité du répertoire classique, qui est de plus en plus mis de côté. La venue d’une vedette aussi connue que Denis Bouchard est un bon pas en ce sens.

«Le Choeur de Laval sera encore là pour de nombreuses années, d’observer Dany Wiseman. Il a cette qualité extraordinaire d’avoir su garder un standard de qualité des plus élevés, qui approche le professionnalisme.»

Le Choeur de Laval, sous la direction de Dany Wiseman, présentera la «Missa Solemnis, op.123», de Ludwig Van Beethoven, le samedi 7 juin, à 20h, à l’église St-Pie X (1065, boulevard St-Pie X), dans Chomedey. Information: www.choeurdelaval.com.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page