Connectez-vous à nous

Beau succès pour le 1er salon du livre de Force Vive

lidl opening times today

Actualités

Beau succès pour le 1er salon du livre de Force Vive

SOCIÉTÉ.Plus de 450 personnes ont visité les kiosques des 30 exposants invités au 1er alon du livre jeunesse du CPE Force Vive, le 26 janvier, au Pavillon du Bois Papineau.

Commentaires

La porte-parole Mika et la coordonnatrice et directrice générale du CPE Force Vive Danielle Drouin.
La porte-parole Mika et la coordonnatrice et directrice générale du CPE Force Vive Danielle Drouin.  ©Photo – Photo TC Media

«Cela fait 10 ans que nous développons des projets en éveil à la lecture et nous avions envie d’un grand événement, de confier Danielle Drouin, directrice générale du CPE Force Vive qui regroupe 80 enfants en installation, dans Duvernay, et 700 en milieu familial. De plus en plus d’enfants éprouvent des difficultés de langage et il nous semblait important de réunir parents et intervenants autour du livre.»

L’événement accueillait des auteurs et illustrateurs dont la porte-parole Mika qui s’adresse aux 0-12 ans.

«Mon rêve est de rejoindre le tout-petit et de l’accompagner durant toute son enfance dans son goût de la lecture, de raconter celle qui est également graphiste. Ici, nous avons aussi le plaisir de partager notre art.»

Des professionnelles de la petite enfance tenaient aussi des kiosques, notamment sur les livres non sexistes et l’aménagement d’un coin lecture à la maison.

 

Autres activités

Les visiteurs avaient aussi droit à un spectacle et deux conférences. Professeure et chercheuse à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Ginette Hébert a parlé de tout ce que peut apporter la lecture à un enfant.

«Il faut multiplier ce plaisir à toutes les générations de la famille, de préciser Mme Hébert. La lecture est l’une des meilleures façons de favoriser le bon développement global de l’enfant.»

Ergothérapeute et auteure aux Éditions du CHU Sainte-Justine, Francine Ferland a insisté sur l’importance de raconter une histoire à l’enfant dès son plus jeune âge.

«Je suis là pour répondre aux questions que se posent les adultes, à savoir s’il faut évacuer les monstres, faut-il lire ou raconter dans ses mots, quel type de livre correspond à l’âge de notre enfant», d’indiquer Mme Ferland.

Quelque peu à l’écart de la salle principale d’exposition, le comédien, animateur et marionnettiste Marc-André Berthold donnait son spectacle Manu et ses livres aux petites familles de passage.

«La lecture a un tel impact sur l’évolution des enfants, on n’en fait jamais assez, souligne-t-il. J’adore provoquer leur rire. Ils sont toujours prêts à plonger dans la magie et le récit, en plus de considérer la marionnette comme une entité vivante.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page