Connectez-vous à nous
Santé Canada émet un avertissement après une douzaine d’incidents impliquant des réchauds portatifs au butane. (Photo gracieuseté – pexels/Vanessa Garcia)

Actualités

Avertissement après 13 explosions de réchauds portatifs au butane

Alors que la saison de camping bat son plein et la popularité accrue de cette activité pendant la pandémie, Santé Canada met en garde les gens contre l’utilisation de réchauds portatifs au butane.

Le problème est qu’il existe un risque accru d’explosion et d’embrasement éclair, ce qui pourrait entraîner des brûlures, si le mode d’emploi n’est pas correctement suivi; sans compter des conséquences sur l’environnement, quand on sait que des feux de forêt font rage dans l’ouest du pays.

Santé Canada rappelle donc à la population lavalloise et d’ailleurs au Canada de suivre attentivement les instructions quand ils utilisent des réchauds portatifs au butane.

Plusieurs accidents

Si les directives d’assemblage et d’utilisation ne sont pas suivies correctement, il y a un risque accru d’explosion et d’embrasement éclair, ce qui pourrait entraîner des brûlures, tel que déjà indiqué ci-haut. Cela peut se produire si la bonbonne de butane jetable surchauffe et explose, ou si un surplus de gaz s’échappe et s’enflamme.

Le Ministère a reçu des rapports d’incidents liés à certains réchauds portatifs au butane qui fonctionnent au moyen d’une bonbonne de butane jetable placée horizontalement et enfermée dans le corps du réchaud pendant l’utilisation.

Les caractéristiques varient d’un modèle et d’une marque à l’autre, mais leur apparence est très similaire en ce sens que la bonbonne de gaz est enfermée dans le corps du réchaud.

Le Ministère a aussi reçu 13 rapports d’incidents liés à des explosions, flammes non maîtrisées ou embrasements éclairs causés par ce type de réchauds portatifs au butane depuis 2013.

Ces incidents étaient généralement liés à des problèmes comme l’installation incorrecte de la grille de cuisson ou de la bonbonne de butane par les consommateurs, ou à un rappel volontaire de produits en 2017, et certains ont signalé des brûlures graves.

Ce que l’on doit faire

Pour éviter les embrasements éclairs ou explosions découlant de la surchauffe de la bonbonne de butane jetable, il faut d’abord lire et toujours suivre les avertissements et le mode d’emploi avant d’utiliser un réchaud portatif au butane.

On doit toujours utiliser le réchaud avec la grille de cuisson placée adéquatement à l’endroit, les dispositifs de soutien de la casserole vers le haut.

Il ne faut jamais placer un réchaud à proximité d’autres sources de chaleur ou à côté d’autres réchauds.

Il est aussi important d’utiliser seulement des casseroles et des chaudrons dont la taille correspond à celle de la grille de cuisson du réchaud, de sorte qu’ils ne couvrent pas la bonbonne.

Également, si un incident lié à un réchaud portatif au butane se produit, la personne blessée doit consulter immédiatement un médecin; en plus de signaler l’incident à Santé Canada.

Autres actions

Santé Canada communique actuellement avec certains importateurs des produits concernés afin de déterminer si des mesures de conformité sont nécessaires, et il continuera d’informer les Canadiens lorsque de nouveaux renseignements sur la sécurité seront disponibles.

Aux termes de la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation (LCSPC), le Ministère prendra des mesures de conformité et d’application de la loi s’il y a des raisons de croire qu’un produit présente un danger pour la santé ou la sécurité humaines.

Le Ministère examine également la dernière version de la norme de l’Association canadienne de normalisation (CSA) concernant les réchauds portatifs au butane, qui a été publiée en 2019. Cette norme comporte un nouveau test visant à aborder le problème de surchauffe de la bonbonne de gaz lors d’une utilisation ou d’une installation inadéquate. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page