Connectez-vous à nous

Autres victimes de trois proxénètes recherchées

Faits divers

Autres victimes de trois proxénètes recherchées

ENQUÊTE. Les enquêteurs de l’Équipe intégrée de lutte contre l’exploitation sexuelle (EILP) recherchent des victimes des Lavallois Dylan Mcenroe et Alexandre Forget Bedrossian, ainsi que Save Birza, de Brossard, trois hommes arrêtés après avoir été impliqués dans des activités de proxénétisme.

Commentaires

L’enquête a débuté le 30 août dernier alors qu’une des victimes était en fugue. Celle-ci a été recrutée à la station de métro Longueuil, avant d’être amenée dans différents lieux des villes de Laval et Châteauguay afin d’offrir des services sexuels.

Les policiers ont intercepté ce trio de souteneurs entre les 18 et 25 octobre 2017. Les démarches d’enquête laissent croire que ces individus auraient fait d’autres victimes.

Les trois hommes ont comparu entre le 19 et le 30 octobre dernier et font maintenant face à des chefs d’accusation de proxénétisme, publicité de services sexuels d’une autre personne, menaces et d’avoir bénéficié d’avantage matériel provenant des services sexuels d’une autre personne.

En lien direct avec ce dossier, les enquêteurs de l’EILP ont également arrêté à Valleyfield, le 23 novembre 2017, Shadman Patwary pour entrave à la justice. Ce dernier était entré en contact avec une victime mineure sur les médias sociaux pour la menacer de retirer sa plainte contre les accusés principaux. Ce quatrième complice a comparu le 24 novembre 2017 pour une accusation d’entrave à la justice.

Description et information

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de ces individus, ainsi que tout autre témoin, est invitée à se rendre au poste de police de son quartier, sinon à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

Rappelons que l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme est une structure d’enquête unifiée au sein de laquelle les organisations policières, dont le Service de police de la Ville de Laval,  travaillent de façon concertée afin de lutter efficacement contre les réseaux de proxénétisme et de traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle opérant à l’échelle interrégionale, interprovinciale et internationale. Le Service de police de la Ville de Montréal en assume l’opérabilité tactique.

De peau blanche, Alexandre Forget Bedrossian, 24 ans, est de taille moyenne. Il mesure 1 mètre 73 ( 5 pieds 8 pouces) et pèse 66 kg (145 livres). Il a aussi les yeux et cheveux bruns.
De peau blanche, Alexandre Forget Bedrossian, 24 ans, est de taille moyenne. Il mesure 1 mètre 73 ( 5 pieds 8 pouces) et pèse 66 kg (145 livres). Il a aussi les yeux et cheveux bruns.  ©Photo – Photo gracieuseté

Save Birza, 23 ans, est un homme d
Save Birza, 23 ans, est un homme d’origine haïtienne de taille moyenne. Il mesure 1,89 mètre (6 pieds 3 pouces) et pèse 82 kg (180 livres). Il a les cheveux et yeux noirs.  ©Photo – Photo gracieuseté

L’enquête a débuté le 30 août dernier alors qu’une des victimes était en fugue. Celle-ci a été recrutée à la station de métro Longueuil, avant d’être amenée dans différents lieux des villes de Laval et Châteauguay afin d’offrir des services sexuels.

Les policiers ont intercepté ce trio de souteneurs entre les 18 et 25 octobre 2017. Les démarches d’enquête laissent croire que ces individus auraient fait d’autres victimes.

Les trois hommes ont comparu entre le 19 et le 30 octobre dernier et font maintenant face à des chefs d’accusation de proxénétisme, publicité de services sexuels d’une autre personne, menaces et d’avoir bénéficié d’avantage matériel provenant des services sexuels d’une autre personne.

En lien direct avec ce dossier, les enquêteurs de l’EILP ont également arrêté à Valleyfield, le 23 novembre 2017, Shadman Patwary pour entrave à la justice. Ce dernier était entré en contact avec une victime mineure sur les médias sociaux pour la menacer de retirer sa plainte contre les accusés principaux. Ce quatrième complice a comparu le 24 novembre 2017 pour une accusation d’entrave à la justice.

Description et information

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de ces individus, ainsi que tout autre témoin, est invitée à se rendre au poste de police de son quartier, sinon à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

Rappelons que l’Équipe intégrée de lutte contre le proxénétisme est une structure d’enquête unifiée au sein de laquelle les organisations policières, dont le Service de police de la Ville de Laval,  travaillent de façon concertée afin de lutter efficacement contre les réseaux de proxénétisme et de traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle opérant à l’échelle interrégionale, interprovinciale et internationale. Le Service de police de la Ville de Montréal en assume l’opérabilité tactique.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page