Connectez-vous à nous

Audette, Boucher et Veilleux à Laval en blanc

Rocket de Laval

Audette, Boucher et Veilleux à Laval en blanc

ÉVÉNEMENT. Daniel Audette, Jordan Boucher et Yannick Veilleux, du Rocket, ont pris un bain de foule à la grande fête de Laval en blanc, le 28 janvier.

Commentaires

Les hockeyeurs du club-école des Canadiens de Montréal ont joué avec des jeunes au hockey bottine. Ces derniers avaient été présélectionnés dans le cadre d’un concours. Les autres visiteurs présents ont pu tester leurs habiletés au tir de précision.

Yannick Veilleux, blessé à la jambe la veille, n’a pu prendre part aux rencontres amicales, mais il a effectué quelques tirs, prenant soin de conseiller les enfants. «C’est la première fois que je participe à Laval en blanc, affirme l’athlète de Saint-Hippolyte. Ça fait plaisir de jouer dehors avec nos partisans. C’est une très belle journée.»

Pour sa part, le numéro 24 du Rocket, Daniel Audette, apprécie sa saison et surtout l’appui des partisans. «Ils sont incroyables. C’est le fun de jouer à Laval.»

Originaire de Blainville, Audette s’est rappelé de bons souvenirs quand il jouait dans la rue ou au parc avec ses amis. «Mon message pour les jeunes est simple: il faut s’amuser. Et aujourd’hui, on s’amuse.»

Les hockeyeurs du club-école des Canadiens de Montréal ont joué avec des jeunes au hockey bottine. Ces derniers avaient été présélectionnés dans le cadre d’un concours. Les autres visiteurs présents ont pu tester leurs habiletés au tir de précision.

Yannick Veilleux, blessé à la jambe la veille, n’a pu prendre part aux rencontres amicales, mais il a effectué quelques tirs, prenant soin de conseiller les enfants. «C’est la première fois que je participe à Laval en blanc, affirme l’athlète de Saint-Hippolyte. Ça fait plaisir de jouer dehors avec nos partisans. C’est une très belle journée.»

Pour sa part, le numéro 24 du Rocket, Daniel Audette, apprécie sa saison et surtout l’appui des partisans. «Ils sont incroyables. C’est le fun de jouer à Laval.»

Originaire de Blainville, Audette s’est rappelé de bons souvenirs quand il jouait dans la rue ou au parc avec ses amis. «Mon message pour les jeunes est simple: il faut s’amuser. Et aujourd’hui, on s’amuse.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page