Connectez-vous à nous

Arrêtés avec un bidon d’essence dans les mains

Faits divers

Arrêtés avec un bidon d’essence dans les mains

FAIT DIVERS. Le 31 janvier, vers 1h, une personne a prévenu le 911 que trois individus louches rodaient sur la rue de Megève, dans Laval-des-Rapides, ce qui a mené à une intervention policière couronnée de succès avec leur interception sur un terrain privé alors qu’ils détenaient un bidon d’essence.

Commentaires

L’incident s’est produit sur le coup de 1h du matin. Les policiers ont rapidement repéré le trio mal intentionné et l’a arrêté avant qu’il concrétise son dessein d’incendie criminel.

Âgés de 21 et 22 ans, ces suspects seront aussi accusés d’intrusion de nuit, une personne ne pouvant se trouver sur un terrain qui n’est pas le sien sans motif valable entre 21h et 7h. Ils sont rencontrés actuellement par les enquêteurs afin de connaître les raisons de leur geste.

Chaudron et brûlures

Le 30 janvier, à 17h16, c’est du côté de la rue Mélisande, dans Saint-François, qu’un feu a été évité de justesse.

Utilisant un équipement inadéquat pour faire de la friture, une dame est sortie de chez elle avec un chaudron s’étant enflammé, s’infligeant ainsi des brûlures aux mains.

Les 11 pompiers requis par l’intervention ont contrôlé ce début d’incendie dès 17h33, soit 6 minutes après leur arrivée, s’assurant notamment que la citoyenne n’avait subi que des brûlures légères.

Minimes, les dommages sont évalués à 5000 $ pour le bâtiment résidentiel d’un seul étage et 500 $ pour son contenu.

Le Service de sécurité incendie de Laval tient à rappeler qu’il est nécessaire de cuisiner de la friture avec un équipement prévu pour celle-ci.

L’incident s’est produit sur le coup de 1h du matin. Les policiers ont rapidement repéré le trio mal intentionné et l’a arrêté avant qu’il concrétise son dessein d’incendie criminel.

Âgés de 21 et 22 ans, ces suspects seront aussi accusés d’intrusion de nuit, une personne ne pouvant se trouver sur un terrain qui n’est pas le sien sans motif valable entre 21h et 7h. Ils sont rencontrés actuellement par les enquêteurs afin de connaître les raisons de leur geste.

Chaudron et brûlures

Le 30 janvier, à 17h16, c’est du côté de la rue Mélisande, dans Saint-François, qu’un feu a été évité de justesse.

Utilisant un équipement inadéquat pour faire de la friture, une dame est sortie de chez elle avec un chaudron s’étant enflammé, s’infligeant ainsi des brûlures aux mains.

Les 11 pompiers requis par l’intervention ont contrôlé ce début d’incendie dès 17h33, soit 6 minutes après leur arrivée, s’assurant notamment que la citoyenne n’avait subi que des brûlures légères.

Minimes, les dommages sont évalués à 5000 $ pour le bâtiment résidentiel d’un seul étage et 500 $ pour son contenu.

Le Service de sécurité incendie de Laval tient à rappeler qu’il est nécessaire de cuisiner de la friture avec un équipement prévu pour celle-ci.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page