Connectez-vous à nous

Arrêté pour fraude à la carte de crédit

Faits divers

Arrêté pour fraude à la carte de crédit

Après plus de deux semaines d’enquête, la section des crimes généraux a procédé à l’arrestation d’un homme de 47 ans accusé de fraude à la carte de crédit, le 12 avril dernier. Lors des perquisitions, les autorités ont saisi 184 cartes falsifiées, 4 ordinateurs et des listes avec des numéros de cartes de crédit.

«Le suspect se concentrait sur les stations-service, rapporte François Dumais, de la police de Laval. Il offrait aux clients de payer l’essence avec ces cartes et il leur chargeait environ 50 % [du montant]. Comme il payait à la pompe et non à la caisse, les propriétaires ne s’en rendaient pas compte.»

Les policiers ont perquisitionné son domicile, son lieu de travail et son véhicule, une Toyota Sienna de couleur brune, qui a été saisie en tant que bien infractionnel.

Enquête

C’est à la suite d’observations faites par des patrouilleurs que l’enquête sur ce résident de Sainte-Dorothée a été ouverte.

«Ils avaient remarqué toujours le même stratagème avec la même voiture. On l’a observé au moins neuf fois, dans l’ouest de l’île, mais ce n’est pas exclu qu’il ait agi ailleurs», ajoute le sergent.

Pour l’instant, ni le nombre de victimes ni le montant global de la fraude ne sont connus des policiers qui poursuivent leur enquête.

Complices

Mentionnons que les clients qui auraient accepté l’offre du suspect pourraient également faire face à des accusations.

«Ils pourraient être considérés comme complices, car cela devient de l’aveuglement volontaire», confirme M. Dumais, qui recommande au public «de ne jamais embarquer dans ce type d’offre et de toujours vérifier son état de compte bancaire, afin de signaler rapidement une fraude, s’il y a lieu».

Le Lavallois, connu des services de police pour antécédents en matière de fraude, a été remis en liberté et devrait comparaître dans les prochaines semaines.

La police précise que toute information concernant cette fraude sera traitée confidentiellement via la ligne info, au 450 662-INFO (4636) ou via le 911, en mentionnant le dossier LVL-120323-003.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page