Connectez-vous à nous

Arrestations, feux suspects, autos volées et brisées dans quatre secteurs

Faits divers

Arrestations, feux suspects, autos volées et brisées dans quatre secteurs

À minuit, dans la nuit du 26 au 27 mai, des policiers ont arrêté cinq garçons âgés entre 15 et 20 ans sur la rue Plessis, non loin du Centre de la nature, après qu’un plaignant les eut aperçus en train d’endommager son véhicule.

Commentaires

Il s’agissait alors de la troisième voiture vandalisée sur cette artère d’ordinaire tranquille, dans Saint-Vincent-de-Paul. Ces jeunes seraient montés sur les toits et capots pour ensuite arracher ou abîmer miroirs et parebrises.

Les patrouilleurs ont été aidés d’un maître-chien dans leur recherche des suspects avant de les intercepter. Ces jeunes ont été relâchés depuis.

«Nos enquêteurs s’affairent à voir si les événements de même nature s’étant produits ce week-end sont reliés entre eux et quelle pourrait être l’implication de ces cinq personnes», d’affirmer Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval.

Nuit du 26 a 27 mai

Dans cette même nuit du 26 au 27 mai, des individus ont mis le feu à un conteneur de déchets extérieur jouxtant le chalet du parc Kennedy, situé au 1250, avenue Shorecrest, près de la rue Mackenzie, au nord du boulevard Notre-Dame, dans Chomedey.

Les flammes se sont propagées à la toiture du chalet qui était alors inoccupé, causant des dommages évalués à 40 000$ pour le bâtiment et 10 000 $ pour son contenu.

Avant ou après cet incendie criminel, on sait que deux véhicules ont été volés et garés sur la rue Vincent-Massey, dont l’un a été incendié, tout juste à l’est du boulevard Curé-Labelle.

Nuit du 25 au 26 mai

La nuit précédente, c’est à quelques pâtés de maisons plus à l’ouest, au parc Pie-X, qu’une main criminelle a mis le feu à une poubelle collée au chalet. L’incendie a gagné la bâtisse, entraînant des pertes évaluées à 100 000 $, dont 75 000 $ en dommages au bâtiment qui abritait des équipements et produits d’entretien pour le parc et la piscine municipale.

Heureusement, les bacs de chlore qui y étaient entreposés n’ont pas été touchés par les flammes.

Cette même nuit, la rue Vincent-Massey a été pour une première fois le théâtre de vandalisme sur deux véhicules, avec des miroirs et parebrises lourdement endommagés, pendant qu’une maison de Sainte-Rose recevait également la visite des vandales, une lumière étant arrachée.

Série de vols

Le 29 mai, le Service de police de Laval a également publié un message de prévention à la suite d’une hausse de vols dans des véhicules dans les secteurs Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul.

«Nous rappelons aux propriétaires de véhicules de bien verrouiller leurs portières et si vous êtes victime de vol, de faire prendre un rapport de police. Il y a présentement des enquêtes en cours et plusieurs arrestations ont été effectuées», de préciser Evelyne Boudreau

Sur son site Web, la Police de Laval souligne qu’il est aussi important de fermer les fenêtres du véhicule; se stationner dans un endroit bien éclairé; ne laisser aucun objet de valeur à la vue des passants; d’apporter avec soi son GPS et support​ de celui-ci; d’amener avec soi ses appareils mobiles et électroniques (iPhone, iPod, iPad ou ordinateur  portable)​, sachant qu’il existe des systèmes pouvant détecter ce genre d’objets, même quand ils sont cachés dans le coffre d’une voiture; de ne pas tenter de dissimuler des objets sous une couverture ou banquette, car tous les voleurs connaissent l’astuce; et d’activer tous les dispositifs de sécurité de son véhicule (système d’alarme et système antivol).

Il s’agissait alors de la troisième voiture vandalisée sur cette artère d’ordinaire tranquille, dans Saint-Vincent-de-Paul. Ces jeunes seraient montés sur les toits et capots pour ensuite arracher ou abîmer miroirs et parebrises.

Les patrouilleurs ont été aidés d’un maître-chien dans leur recherche des suspects avant de les intercepter. Ces jeunes ont été relâchés depuis.

«Nos enquêteurs s’affairent à voir si les événements de même nature s’étant produits ce week-end sont reliés entre eux et quelle pourrait être l’implication de ces cinq personnes», d’affirmer Evelyne Boudreau, porte-parole de la Police de Laval.

Nuit du 26 a 27 mai

Dans cette même nuit du 26 au 27 mai, des individus ont mis le feu à un conteneur de déchets extérieur jouxtant le chalet du parc Kennedy, situé au 1250, avenue Shorecrest, près de la rue Mackenzie, au nord du boulevard Notre-Dame, dans Chomedey.

Les flammes se sont propagées à la toiture du chalet qui était alors inoccupé, causant des dommages évalués à 40 000$ pour le bâtiment et 10 000 $ pour son contenu.

Avant ou après cet incendie criminel, on sait que deux véhicules ont été volés et garés sur la rue Vincent-Massey, dont l’un a été incendié, tout juste à l’est du boulevard Curé-Labelle.

Nuit du 25 au 26 mai

La nuit précédente, c’est à quelques pâtés de maisons plus à l’ouest, au parc Pie-X, qu’une main criminelle a mis le feu à une poubelle collée au chalet. L’incendie a gagné la bâtisse, entraînant des pertes évaluées à 100 000 $, dont 75 000 $ en dommages au bâtiment qui abritait des équipements et produits d’entretien pour le parc et la piscine municipale.

Heureusement, les bacs de chlore qui y étaient entreposés n’ont pas été touchés par les flammes.

Cette même nuit, la rue Vincent-Massey a été pour une première fois le théâtre de vandalisme sur deux véhicules, avec des miroirs et parebrises lourdement endommagés, pendant qu’une maison de Sainte-Rose recevait également la visite des vandales, une lumière étant arrachée.

Série de vols

Le 29 mai, le Service de police de Laval a également publié un message de prévention à la suite d’une hausse de vols dans des véhicules dans les secteurs Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul.

«Nous rappelons aux propriétaires de véhicules de bien verrouiller leurs portières et si vous êtes victime de vol, de faire prendre un rapport de police. Il y a présentement des enquêtes en cours et plusieurs arrestations ont été effectuées», de préciser Evelyne Boudreau

Sur son site Web, la Police de Laval souligne qu’il est aussi important de fermer les fenêtres du véhicule; se stationner dans un endroit bien éclairé; ne laisser aucun objet de valeur à la vue des passants; d’apporter avec soi son GPS et support​ de celui-ci; d’amener avec soi ses appareils mobiles et électroniques (iPhone, iPod, iPad ou ordinateur  portable)​, sachant qu’il existe des systèmes pouvant détecter ce genre d’objets, même quand ils sont cachés dans le coffre d’une voiture; de ne pas tenter de dissimuler des objets sous une couverture ou banquette, car tous les voleurs connaissent l’astuce; et d’activer tous les dispositifs de sécurité de son véhicule (système d’alarme et système antivol).

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page