Connectez-vous à nous

Armand Vaillancourt inspire les élèves pour l’œuvre des 100 ans du Mont-de-La Salle

Actualités

Armand Vaillancourt inspire les élèves pour l’œuvre des 100 ans du Mont-de-La Salle

CÉLÉBRATIONS. Armand Vaillancourt, artiste-peintre et sculpteur, était de passage au Mont-de-La Salle, le 15 mai, laissant ainsi son empreinte à l’œuvre du centième de l’établissement scolaire.

Commentaires

M. Vaillancourt a rencontré les élèves du groupe d’Arts plastiques-option de la troisième secondaire, de l’enseignant Fabrice Landry, pour parler de sa démarche artistique et présenter en diapositives quelques-unes de ses œuvres reconnues à travers le monde.

Dévoilement le 4 juin

Inspirés par sa présence, les adolescents ont mis en branle leur projet d’empreintes d’inscriptions de mots et de symboles représentant la trace qu’ils veulent laisser aux générations futures. C’est en petits groupes qu’ils ont amorcé les six toiles. Cette énorme fresque se retrouvera sur les murs de l’établissement scolaire le dimanche 4 juin.

Discret, Armand Vaillancourt n’a pas voulu les influencer. Toutefois, il était curieux de voir le résultat. Il a notamment déposé deux de ses œuvres sur deux des toiles, comme pour illuminer le projet des élèves.

Âgé de 87 ans, Armand Vaillancourt n’a pas fini de découvrir. «J’apprends tous les jours, insiste-t-il. Les jeunes me montrent des choses intéressantes. Ils sont brillants, surtout avec les ordinateurs et la technologie. Moi, je suis nul.»

Partager la créativité

L’artiste adore échanger avec les jeunes. «J’en ai rencontré des milliers. Ils sont inspirants.» Pour lui, il n’est pas question de les encadrer pour étouffer leur créativité.

«Tous les moyens sont bons en arts. Il faut oser», a-t-il fait remarquer aux jeunes artistes en herbe.

Prix Armand Vaillancourt

Le nom du célèbre artiste est associé depuis sept ans au Mont-de-La Salle lors de la remise des méritas. D’ailleurs, un prix portant le nom du peintre-sculpteur est décerné annuellement à un élève pour son parcours scolaire exceptionnel.

Projet patrimonial

Dans un autre projet, les élèves ont été invités par leur enseignant Fabrice Landry à travailler à partir d’images de l’établissement, gracieuseté des archives des Frères des Écoles Chrétiennes et d’un ancien du Mont, Arold Blanchet.

En équipe, les élèves ont fait une sélection d’images marquantes et signifiantes qu’ils ont ensuite retravaillées à l’aide de leurs propres empreintes digitales.

De plus, on retrouve l’exposition des enseignants en Arts plastiques à l’entrée principale depuis le 11 avril pour souligner la journée officielle du 100e et la programmation des festivités.

Stéphane Pigeon, Fabrice Landry et Roger Naoum entourent Armand Vaillancourt.
Stéphane Pigeon, Fabrice Landry et Roger Naoum entourent Armand Vaillancourt.  ©Photo – Sylvain Lamarre

M. Vaillancourt a rencontré les élèves du groupe d’Arts plastiques-option de la troisième secondaire, de l’enseignant Fabrice Landry, pour parler de sa démarche artistique et présenter en diapositives quelques-unes de ses œuvres reconnues à travers le monde.

Dévoilement le 4 juin

Inspirés par sa présence, les adolescents ont mis en branle leur projet d’empreintes d’inscriptions de mots et de symboles représentant la trace qu’ils veulent laisser aux générations futures. C’est en petits groupes qu’ils ont amorcé les six toiles. Cette énorme fresque se retrouvera sur les murs de l’établissement scolaire le dimanche 4 juin.

Les élèves veulent laisser une empreinte.Les élèves veulent laisser une empreinte.  ©Photo – Sylvain Lamarre

Discret, Armand Vaillancourt n’a pas voulu les influencer. Toutefois, il était curieux de voir le résultat. Il a notamment déposé deux de ses œuvres sur deux des toiles, comme pour illuminer le projet des élèves.

Âgé de 87 ans, Armand Vaillancourt n’a pas fini de découvrir. «J’apprends tous les jours, insiste-t-il. Les jeunes me montrent des choses intéressantes. Ils sont brillants, surtout avec les ordinateurs et la technologie. Moi, je suis nul.»

Partager la créativité

L’artiste adore échanger avec les jeunes. «J’en ai rencontré des milliers. Ils sont inspirants.» Pour lui, il n’est pas question de les encadrer pour étouffer leur créativité.

«Tous les moyens sont bons en arts. Il faut oser», a-t-il fait remarquer aux jeunes artistes en herbe.

Prix Armand Vaillancourt

Le nom du célèbre artiste est associé depuis sept ans au Mont-de-La Salle lors de la remise des méritas. D’ailleurs, un prix portant le nom du peintre-sculpteur est décerné annuellement à un élève pour son parcours scolaire exceptionnel.

Projet patrimonial

Dans un autre projet, les élèves ont été invités par leur enseignant Fabrice Landry à travailler à partir d’images de l’établissement, gracieuseté des archives des Frères des Écoles Chrétiennes et d’un ancien du Mont, Arold Blanchet.

En équipe, les élèves ont fait une sélection d’images marquantes et signifiantes qu’ils ont ensuite retravaillées à l’aide de leurs propres empreintes digitales.

De plus, on retrouve l’exposition des enseignants en Arts plastiques à l’entrée principale depuis le 11 avril pour souligner la journée officielle du 100e et la programmation des festivités.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page