Connectez-vous à nous

Appel à la bombe au Centre L’Impulsion

Faits divers

Appel à la bombe au Centre L’Impulsion

La journée des classes au complexe Georges-Vanier a encore une fois été perturbée par un deuxième appel à la bombe en autant de jours.

Commentaires

Cette fois-ci, l’individu qui a contacté le 911 vers 9h30 ce matin menaçait le Centre L’Impulsion, un établissement scolaire pour les adultes.

Policiers, pompiers et Urgences-santé sont arrivés sur les lieux, mais l’opération a différé de la veille. Aucune évacuation n’a été ordonnée, les policiers confinant plutôt les élèves du Centre, de l’école Vanier et de l’École Polymécanique dans leurs classes.

«Une fouille a été faite, mais rien n’a été trouvé, ni colis suspect ni bombe», a indiqué Franco Di Genova, des Affaires publiques de la police de Laval, soulignant qu’un maître-chien avait été appelé pour les recherches.

Durant la fouille, une rumeur voulait qu’un individu armé se trouve à l’intérieur de l’établissement, une information vivement démentie par la police. «En aucun temps il n’y a eu d’homme armé dans l’école», a mentionné M. Di Genova.

Un jeune homme de 17 ans a toutefois été interpelé par les agents aux abords de l’école, mais après vérification, rien ne le reliait aux événements.

«Les enquêteurs vont écouter les bandes du 911 afin de déterminer s’il s’agit du même individu qui a téléphoné hier. Aussi, comme l’appel a été fait d’un cellulaire, des recherches seront aussi faites du côté des fournisseurs, pour voir si on ne peut pas le retracer», a révélé Franco Di Genova.

Les élèves ont finalement pu quitter les classes dans le courant de l’après-midi, et il a été convenu que les cours seraient suspendus demain, la Commission scolaire de Laval, la direction et les policiers ayant prévu une rencontre pour analyser toute cette affaire.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page