Connectez-vous à nous

Animaux domestiques: les amendes varieraient entre 50 et 4000 $

lidl opening times today

Actualités

Animaux domestiques: les amendes varieraient entre 50 et 4000 $

RÈGLEMENT. En cas de nuisance, la nouvelle réglementation municipale qui devrait être adoptée le 14 mars prévoit des amendes allant de 50 à 1000 $. La peine maximale vise, entre autres, un propriétaire dont l’animal causerait la mort d’une personne.

Commentaires

Lors du dévoilement du nouveau règlement concernant les animaux, le 8 février dernier, on reconnaît le maire Marc Demers, l
Lors du dévoilement du nouveau règlement concernant les animaux, le 8 février dernier, on reconnaît le maire Marc Demers, l’élue responsable de la gestion animalière, Sandra Desmeules, et le président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec, Dr Joël Bergeron, en présence de Doggie, un chien dûment enregistré, stérilisé, micropucé et vacciné.  ©Photo – Photo TC Media – Archives (Mario Beauregard)

Ajustements possibles

D’ici à ce qu’elle adopte son Règlement sur les animaux au prochain conseil municipal, la Ville n’écarte pas la possibilité d’y apporter «de petits ajustements», laisse-t-elle savoir.

Rappelons que la réglementation telle que dévoilée le 8 février exigerait aux propriétaires de chats un permis au coût de 15 $ renouvelable annuellement, et ce, à compter du 1er avril.

Le nouveau règlement rendrait également obligatoires la stérilisation, le micropuçage et la vaccination des chiens et des chats à partir du 1er janvier 2018, des mesures qui avaient aussi fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux.

À propos de la stérilisation, Mme Gagnon ne manque pas de citer Dr Joël Bergeron, président de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et membre du comité consultatif ayant participé à la réflexion entourant le nouveau règlement concernant les animaux.

Cette mesure contribuera, dit-elle, à réduire certains des comportements non désirables des chats, tels le marquage urinaire, l’agressivité sous influence hormonale, les fugues et les portées de chatons qui élisent souvent domicile sous des cabanons.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page