Connectez-vous à nous

Amélie Felx, Valérie Loker et Mathieu Laforest les meilleurs au pays

Sports

Amélie Felx, Valérie Loker et Mathieu Laforest les meilleurs au pays

Qu’est que les joueurs de badminton Amélie Felx, Valérie Loker et Mathieu Laforest ont en commun? Ces représentants du Club Excellence Yonex de Laval ont tous décroché un titre aux Championnats canadiens de badminton, tenus récemment, à Vancouver.

Commentaires

Mathieu Laforest et Amélie Felx du club Excellence Yonex de Laval ont causé une agréable surprise en défaisant les champions en titre du double mixte des deux dernières années, Valérie Loker de Laval et Mike Beres.

Le duo Laforest-Felx a pris la mesure des favoris en l’emportant en trois manches par des pointages de 24-22, 19-21 et 21-18. «Ce fut une belle surprise de battre Val et Mike. Ils nous avaient battus à Toronto en janvier. Je crois que c’était l’épreuve où j’avais le plus de chance de gagner un titre national», a dit fièrement Mathieu Laforest.

Pourtant, les négligés formaient une nouvelle équipe depuis peu. «Nous sommes très rapides et explosifs. Nous avons le même style. Ça n’a pas été difficile de former une bonne équipe», ajoute-t-il.

Pour sa part, Valérie Loker était déçue de se contenter de la médaille d’argent. «Ce fut un bon match. Ils ont très bien joué. Ils étaient trop forts pour nous lors de cette journée. Ça arrive dans le sport», de philosopher Valérie Loker. «Je savais que ça serait une joute serrée. Je ne suis pas trop démoralisée», ajoute celle qui croit toujours en ses chances de représenter le Canada aux prochains Jeux olympiques de Beijing. Elle sera fixée le 1er mai.

Chant du cygne pour Laforest

Âgé de 24 ans, Mathieu Laforest s’est servi de sa dernière participation aux nationaux seniors pour décrocher son premier titre national. «Je finis cela en beauté. J’aurai un emploi au mois d’août et j’arrête le badminton», avoue celui qui participe à son dernier Championnat canadien universitaire, en fin de semaine, à Québec.

Il convoite la médaille d’or et une place au sein de la délégation canadienne en prévision du Championnat du monde de badminton universitaire qui se déroulera au Portugal, du 5 au 10 mai.

Mathieu a remporté huit titres de champion canadien dans la catégorie junior au fil des ans. Il a également participé au Championnat du monde en 2002 en Afrique du Sud. Bref, le sympathique athlète de Laval-des-Rapides aura laissé sa marque sur la scène provinciale et nationale en badminton.

Loker rafle l’or en double féminin

La Lavalloise Valérie Loker a uni ses efforts à ceux de l’olympienne Milaine Cloutier, qui effectuait un retour à la compétition après quelques années d’absences, pour gagner la médaille d’or en double féminin.

Les nouvelles championnes canadiennes n’ont fait qu’une bouchée de Charmaine Reid et Fiona McKee, en les battant 21-18 et 21-9, en grande finale. «Nous étions en feu. Je suis très heureuse d’avoir pu mettre la main sur ce titre national en double féminin. C’est bon pour le moral», termine-t-elle.

Un entraîneur heureux

L’entraîneur du Centre national de badminton du Québec, Jean-Paul Girard, était très enchanté de la performance de ses protégés à ces championnats nationaux.

«Nous avons gagné trois titres. Nous avons connu une bonne compétition. Les filles en simple se sont illustrées. Florence Lavoie et Valérie St-Jacques du Club lavallois ont atteint les demi-finales. D’ici deux ans, je prédis un titre féminin en simple. Du côté masculin, ce fut plus difficile. Ça va prendre quelques années avant de s’imposer. Dans l’ensemble, je suis très satisfait.»

PHOTO 203

PHOTO 204

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page