Connectez-vous à nous

Accident mortel à Duvernay: le conducteur comparaît aujourd’hui

Faits divers

Accident mortel à Duvernay: le conducteur comparaît aujourd’hui

Le conducteur de la Pontiac Grand Prix qui s’est écrasée au pied d’un lampadaire, à Duvernay, dans la nuit du 21 février, comparaîtra au Palais de justice de Laval le 22.

Commentaires

Anthony Alfieri, 27 ans, fera vraisemblablement face à des accusations pour avoir quitté la scène de l’accident sans porter assistance aux deux autres occupants de la voiture, décédés des suites de l’impact, avance Franco Di Genova, du module Affaires publiques du Département de police de Laval.

Connu des policiers

M. Alfieri s’est présenté à la gendarmerie de Laval, sur le boulevard Saint-Martin, vers 7 h, le matin du 21 février. Il disait être le conducteur de la voiture qui a percuté violemment un lampadaire sur le boulevard de la Concorde, près de l’intersection avec la rue de Callières, cinq heures plus tôt.

Il aurait quitté les lieux de l’accident à pied, selon les informations des enquêteurs. «Il est connu des policiers», pour des délits mineurs, indique M. Di Genova.

Corinne Giambona-Gauthier, 24 ans, et Leonardo Facchino, 23 ans, ont perdu la vie dans cet accident.

Escorté à l’hôpital

C’est escorté par les policiers, en état d’arrestation, qu’Anthony Alfieri a été conduit à l’Hôpital Sacré-Cœur, peu après son arrivée à la gendarmerie. Le personnel médical a donné son congé au jeune homme, après une journée d’examen et d’observation. Il ne souffre d’aucune blessure majeure.

Il a ensuite pris le chemin de sa cellule, au centre de détention de Saint-Jérôme, où il a été interrogé en soirée.

Vitesse et neige

La force de l’impact a transformé la voiture en amas de ferraille. Le côté du conducteur est en fait la partie la moins endommagée de la voiture, explique Franco Di Genova. La vitesse et la neige légère qui couvrait le sol sont des causes probables de l’accident.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page