Connectez-vous à nous

Abattage: la subvention de 250$ s’applique dans certains cas

Actualités

Abattage: la subvention de 250$ s’applique dans certains cas

L’intervention d’une citoyenne au conseil municipal de novembre laissait croire, à tort, que la Ville ne subventionnait pas l’abattage d’un arbre malade, mais qu’elle finançait jusqu’à concurrence de 250 $ l’entretien et l’émondage des arbres en santé.

Commentaires

En fait, la municipalité s’engage à remettre au propriétaire qui en fait la demande une somme de 250 $ pour l’abattage d’un peuplier, d’un saule à grand déploiement ou d’un érable argenté ayant fait l’objet d’un certificat d’autorisation. C’est écrit noir sur blanc dans le Code de l’arbre. Une contribution similaire est versée pour l’élagage, le planage de racines et l’installation d’haubans, et ce, indépendamment de l’essence de l’arbre. Cette aide financière ne s’applique qu’aux arbres plantés en-deçà de trois mètres de la bordure de la voie publique en façade d’une propriété.

Quant au certificat d’abattage, seul un ingénieur forestier de la municipalité est autorisé à le délivrer en autant que l’arbre soit mort, malade, dangereux ou considérablement nuisible. L’abattage d’un arbre peut également être avalisé pour exécuter des travaux de construction autorisés par le service de l’urbanisme. Un citoyen qui déciderait de raser un arbre sans certificat serait passible d’une amende variant entre 500 $ et 2 000 $.

Faites gaffe!

Au cours de la dernière semaine du mois d’octobre, la Division foresterie urbaine a rapporté deux cas où un même entrepreneur aurait effectué, sans autorisation, des travaux d’émondage sur des terrains privés pour ensuite facturer le propriétaire en lui laissant

faussement entendre avoir été mandaté par la ville de Laval. De plus, l’entrepreneur mentionnait au propriétaire qu’il pouvait recevoir une subvention de la Ville en vertu des dispositions énoncées dans le Code de l’arbre.

Rappelons à cet égard que pour obtenir une subvention, le propriétaire doit lui-même en faire la demande. Il doit, en outre, prendre une photographie de l’arbre avant et après les travaux, transiger avec un professionnel ayant son siège social à Laval et détenant une assurance-responsabilité d’un million de dollars, remplir le formulaire de demande de subvention et le déposer au Comptoir multiservice, 1333, boulevard Chomedey. Le formulaire est également disponible sur le site Web de la Ville au www.ville.laval.qc.ca, en cliquant sur guichet municipal/règlements/Code de l’arbre.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page