Connectez-vous à nous

Tragédie de l’A-440: victimes identifiées et analyse de sécurité

lidl opening times today

Non classé

Tragédie de l’A-440: victimes identifiées et analyse de sécurité

La Sûreté du Québec poursuit son enquête sur les circonstances de la série de collisions fatales à quatre personnes le 5 août sur l’autoroute 440, quelque 500 mètres à l’est de l’autoroute 15, après avoir formellement identifiées celles-ci.

Il s’agit du citoyen lavallois Robert Tanguay Laplante, 26 ans, et de Sylvain Pouliot, un résident de Terrebonne âgé de 55 ans.

Les deux autres sont Gilles Marsolais, 54 ans, et Michèle Bernier, 48 ans, un couple de retraités du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Par chance, on ne craint plus pour la vie des trois personnes blessées gravement qui reposaient encore dans un état critique au lendemain de l’accident monstre ayant fait un total de 19 victimes.

Quant à la cause de cette tragédie routière, si les enquêteurs de la SQ continuent leur travail d’investigation, plusieurs médias ont déjà évoqué une possible distraction [par cellulaire] du conducteur d’une des deux semi-remorques impliquées.

Analyse débutée

Parallèlement, le ministre des Transports François Bonnardel a annoncé qu’une analyse de sécurité était amorcée pour le secteur des autoroutes 440 et 15 en sol lavallois. Ces deux tronçons sont les plus achalandés au Québec. L’A-15 est empruntée par 160 000 véhicules par jour, alors que l’A-440 en voit défiler 140 000 quotidiennement.

Ce secteur fera donc l’objet d’une attention accrue au cours des prochains jours, de même que d’autres axes avec une configuration similaire dans la région métropolitaine.

Ce mandat vise à analyser de façon approfondie divers éléments tels que les débits de circulation, la nature des accidents, configuration des voies de desserte, les différentiels de vitesse et la configuration géométrique.

On sait que lors d’un point de presse tenu dès le lendemain du drame, le ministre Bonnardel affirmait croire au prolongement de la ligne continue de la voie de desserte comme première mesure afin de sécuriser cet échangeur, le plus emprunté au Québec.

«En ce qui concerne l’analyse plus complète, j’ai demandé à ce que toutes les options soient envisagées, qu’il s’agisse de l’introduction de limites de vitesse variables ou du réaménagement de bretelles, ou encore de la reconfiguration des voies de desserte», a-t-il ajouté par voie de communiqué.

Aide toujours demandée

En attendant de rencontrer les victimes lorsqu’elles seront suffisamment rétablies, la SQ demande toujours l’aide du public. Toute personne ayant été témoin de la collision ou des faits la précédant est invitée à contacter confidentiellement la Centrale de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

Rappelons que les premières analyses indiquent qu’un des camions lourds aurait percuté un véhicule de promenade, entraînant une chaîne de collision impliquant un total de six voitures sur l’A-440, non loin du boulevard Industriel.

Ce triste événement s’est déroulé vers 15h35, heure de l’appel au 911. Cinq minutes à peine après l’impact initial, l’épais panache de fumée noire était visible de la caserne de pompiers de Vimont, les premiers qui sont arrivés sur place, découvrant que deux véhicules avec quatre citoyens à leur bord se trouvaient prisonniers sous les décombres des camions 18 roues.

On sait que l’une des semi-remorques transportait des fruits et légumes, alors que l’autre se dirigeait vers le magasin Costco avec une cargaison comprenant notamment quatre bonbonnes de gaz propane.

L’A-440 a été rouverte à la circulation le lendemain après que quatre spécialistes en reconstitution d’accident de la Sûreté du Québec (SQ) eurent analysé la scène, en compagnie d’une dizaine d’enquêteurs.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Non classé

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page