Connectez-vous à nous

Société

95 noyades au Québec en 2020

Au Québec, l’année 2020 s’est soldée par un lourd bilan de 95 noyades selon la Société de sauvetage. Il s’agit d’une augmentation de 63,8% en comparaison avec 2019. 

Durant l’hiver, huit noyades ont été recensées, soit une personne de plus que la moyenne annuelle.

Parmi les victimes, on compte sept hommes, ainsi qu’un enfant de moins de 14 ans. Six d’entre elles ont perdu la vie après que la glace ait cédé sous le poids de leur motoneige.

La Société de sauvetage rappelle à la population québécoise de rester vigilante sur les plans d’eau gelés, alors que les grandes variations de température empêchent plusieurs de ces cours d’eau de geler convenablement.

L’épaisseur de glace minimale recommandée est de 10 cm pour une marche, la pêche sur glace ou du ski de fond. Elle s’élève à 12 cm pour une motoneige et de 20 à 30 cm pour une automobile.

La Société de sauvetage recommande également aux adeptes de sports motorisés d’hiver de rester dans les sentiers balisés, d’informer quelqu’un de l’itinéraire emprunté et d’apporter des vêtements chauds et un téléphone cellulaire dans un sac imperméable.

L’heure du bilan

Alors que depuis 1990, la tendance des noyades est à la baisse au Québec, 2020 fait encore exception à la règle.

Au printemps, 24 noyades ont été constatées, ainsi que 50 à l’été et 13 à l’automne.

Selon des statistiques non-officielles recueillis par la Société de sauvetage sur les noyades de 2020, 82% des victimes sont des hommes.

De plus, l’âge moyen s’élève aux alentours de 39 ans.

À noter également que dans 50% des cas, les victimes étaient seules au moment du drame.

Pour remédier à la situation, la Société de sauvetage s’engage à poursuivre ses efforts d’éducation et de sensibilisation du public. (C.R.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page