Connectez-vous à nous

9 hommes arrêtés, 115 000 $ et drogues saisis

Actualités

9 hommes arrêtés, 115 000 $ et drogues saisis

Le Service de police de Laval (SPL) a dressé un bilan provisoire de son opération antidrogue visant à démanteler un réseau de vente de stupéfiants sur la Rive-Nord dans la matinée du 17 octobre.

Plus de 150 agents, enquêteurs et escouades spécialisées du SPL, appuyés par des effectifs de la Sûreté du Québec et Régie intermunicipale de police Thérèse-de Blainville et Mirabel, ont perquisitionné dans 9 adresses, dont 5 résidences et 1 commerce sur l’île Jésus, notamment dans Chomedey, Vimont et Duvernay Est. Un sous-traitant d’un centre de conditionnement physique aurait été, entre autres, impliqué dans l’affaire.

Ailleurs, 3 autres résidences ont fait l’objet de visites policières à Sainte-Sophie, Rosemère et Mirabel.

Des 11 véhicules ciblés comme biens infractionnels au départ, 7 ont été saisis. Également, si 12 hommes âgés entre 25 et 40 ans étaient d’abord visés par ces interventions, 9 ont été formellement appréhendés et incarcérés. Seulement deux d’entre eux posséderaient des antécédents judiciaires.

Bilan préliminaire

En plus des véhicules, les perquisitions ont permis de faire main basse sur  115 000 $ en devises canadiennes, une vingtaine d’onces de cocaïne; plusieurs comprimés de drogue de synthèse devant être identifiés, 5 litres de GHB (gamma-hydroxybutyrate communément appelé drogue du viol), 1 arme de poing et des documents de comptabilité.

Appelée ARMURE, l’opération s’est déroulée en quatre phases, soit à 4h, 4h30, 5h et 5h30, à la suite d’une enquête débutée il y a un an, en octobre 2017.

Les individus interpelés oeuvraient principalement dans le trafic et la vente de cocaïne et de drogue synthèse, notamment la méthamphétamine. Ils comparaîtront en cour de justice dans la journée du 18 octobre et faire face à de nombreux chefs d’accusation dont possession d’arme, complot, trafic et possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Pour le moment, aucun élément ne permettrait de relier ces suspects à un groupe criminel organisé.

Toute information concernant un acte criminel sera traitée confidentiellement via la ligne info 450 662-INFO (4636) ou le 911.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page