Connectez-vous à nous

Violence conjugale et incendie suspect dans Chomedey

lidl opening times today

Actualités

Violence conjugale et incendie suspect dans Chomedey

Les patrouilleurs du Service de police de Laval répondant à un appel témoignant d’un incident de violence conjugale sur la 62e Avenue, tout juste au nord du boulevard Cartier, ont eu la surprise de découvrir un incendie faisant rage dans un immeuble de 23 logements avec une personne se suspendant au balcon du 3e étage, dans la soirée du 17 novembre.

Provenant du voisinage ou de la victime, l’appel initial au 911 est entré à 21h08; les policiers prévenant le Service de sécurité incendie de Laval 3 minutes plus tard.

Arrivés sur place dès 21h18, les 33 pompiers réclamés dans l’intervention se sont départagé les tâches, devant à la fois compléter l’évacuation d’une cinquantaine de locataires, couper le courant électrique, se porter au secours de l’homme suspendu et débuter l’attaque des flammes et de la fumée qui demeuraient alors apparentes.

Les services d’urgence ont également dû secourir une dame trouvée dans le lobby du rez-de-chaussée, celle-ci ayant subi des brûlures et contusions.

Le couple impliqué et blessé durant cette altercation conjugale a été transporté en centre hospitalier par les ambulanciers d’Urgences-santé. On n’a jamais craint pour leur vie.

Les pompiers ont contrôlé le feu à 22h21. L’enquête a été confiée à la police de Laval. Des produits accélérants pourraient être en cause dans cet incendie suspect ayant entraîné des dommages évalués à 300 000 $ pour le bâtiment et 75 000 $ pour son contenu.

Les sapeurs ayant réussi à limiter les dégâts à la toiture et des appartements du troisième étage, seulement une dizaine des occupants de l’immeuble devront se reloger temporairement.

Second incendie

Un deuxième feu est survenu, cette fois, dans la nuit du 18 novembre, du côté du chemin de la Lorraine, dans Pont-Viau.

Il était 2h55 quand on a contacté le 911, la première de 6 unités du Service de sécurité incendie de Laval, soit 19 pompiers, arrivant sur les lieux 6 minutes plus tard et constatant des éléments du feu au sous-sol, ainsi que dans le garage d’un bâtiment résidentiel d’un étage.

L’incendie a été maîtrisé dès 3h53, non sans avoir causé des dommages évalués à 70 000 $ pour le bâtiment et 20 000 $ pour son contenu.

Un court-circuit serait à l’origine des flammes et quatre personnes devront maintenant se reloger; ces gens ayant heureusement pu évacuer leur demeure à temps en raison d’un avertisseur de fumée fonctionnel.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page