Connectez-vous à nous

6000 adolescents se feront parler théâtre à la Maison des arts

Culture

6000 adolescents se feront parler théâtre à la Maison des arts

ÉVÉNEMENT.Participant il y a 21 ans au premier spectacle diffusé par la Rencontre Théâtre Ados, au sein de la compagnie lavalloise Bluff, Jocelyn Blanchard était de retour en ville pour donner le coup d’envoi de l’édition 2017 avec Ceci n’est pas un fusil, sa nouvelle création présentée le 24 avril, à la Maison des arts de Laval.

Commentaires

Dès l’apparition du dramaturge et acteur sur les planches, les jeunes des écoles Leblanc (Laval) et Liberté-Jeunesse (Sainte-Marthe-sur-le-Lac) lui ont accordé toute leur attention, comme les 6000 ados qui assisteront à la vingtaine de manifestations artistiques prévues d’ici le samedi 6 mai.

Cette fois, Jocelyn Blanchard a imaginé un professeur d’Histoire livrant un propos énergique et humoristique sur la liberté de choisir, abordant la désobéissance nécessaire pour sortir des sentiers battus.

Premières

En cours de festival, les Lavallois du Théâtre tombé du ciel offriront la première de  Temps zéro (3 mai, 13h et 19h30), le nouvel opus de Marc-André Brunet. L’auteur et comédien est bien connu des familles fréquentant la petite scène du Centre de la nature, lui qui y a livré trois productions lors des Festi’Week-ends.

Cette fois, le créateur situe l’action un 31 décembre sur fond de rupture amoureuse et voyage initiatique où il explore la quête identitaire et les stéréotypes sexuels.

Autre grande première mondiale, la version remaniée de Roméo et Juliette (1er et 2 mai, 10h et 13h), signée Jacqueline Gosselin du DynamO Théâtre, promet divertissement et émotions fortes.

«La proposition de Jackie est une histoire d’amour où il est temps d’arrêter de se battre et déposer les armes, confie Pierre Leclerc, cofondateur de cette troupe de théâtre acrobatique il y a 36 ans. C’est une réponse à la montée de la violence qu’on vit actuellement.»

Pour ces deux productions, tout adulte achetant un billet pourra en obtenir un gratuitement pour son adolescent.

L’amour des ados

«Il y a une effervescence chez les créateurs qui veulent jouer pour des adolescents, d’affirmer Sylvie Lessard, cofondatrice et directrice de la RTA. C’est bon de voir qu’ils veulent aller au-delà des thèmes souvent abordés pour ce public.»

«Ce festival est le seul événement de théâtre dédié exclusivement aux adolescents dans tout le Canada, de continuer Pierre Leclerc.        C’est extrêmement important pour nous. Pendant très longtemps, on s’adressait aux enfants et adultes. Il y avait un gros trou. La RTA a permis de développer ce créneau. Le public est magnifique, ici.»

Reste de la programmation

Parmi les pièces au menu, mentionnons Le garçon au visage disparu (27 et 28 avril, 10h et 13h), des vétérans du Théâtre Le Clou et son auteur Larry Tremblay qui s’est amusé avec l’univers des zombies, ainsi que Figurec (4 mai, 10h et 13h), de Fabrice Caro, pour le Théâtre des 4 Coins, un polar scénique.

En plus du tournoi annuel de la Ligue d’improvisation de la Rencontre Théâtre Ados (LIRTA), comprenant plus de 400 jeunes du secondaire, 3 chantiers de création et des activités pour professionnels seront au programme.

«L’amour c’est personnel, mystérieux, singulier, intangible et illogique, de conclure le comédien et metteur en scène Didier Lucien, porte-parole de la RTA depuis six ans, dans le programme. Et pourtant, on est tous d’accord qu’il existe. Qui suis-je pour te dire qui tu dois aimer? Comment et quand tu dois aimer? (…) Saisis le temps et vis-le.»

Information sur la Rencontre Théâtre Ados 2017: 450 687-5654 ou communication@rtados.qc.ca.

Dès l’apparition du dramaturge et acteur sur les planches, les jeunes des écoles Leblanc (Laval) et Liberté-Jeunesse (Sainte-Marthe-sur-le-Lac) lui ont accordé toute leur attention, comme les 6000 ados qui assisteront à la vingtaine de manifestations artistiques prévues d’ici le samedi 6 mai.

Sylvie Lessard, directrice et cofondatrice de la Rencontre Théâtre Ados.Sylvie Lessard, directrice et cofondatrice de la Rencontre Théâtre Ados.  ©Photo – Photo TC Media – Vincent Graton

Cette fois, Jocelyn Blanchard a imaginé un professeur d’Histoire livrant un propos énergique et humoristique sur la liberté de choisir, abordant la désobéissance nécessaire pour sortir des sentiers battus.

Premières

En cours de festival, les Lavallois du Théâtre tombé du ciel offriront la première de  Temps zéro (3 mai, 13h et 19h30), le nouvel opus de Marc-André Brunet. L’auteur et comédien est bien connu des familles fréquentant la petite scène du Centre de la nature, lui qui y a livré trois productions lors des Festi’Week-ends.

Cette fois, le créateur situe l’action un 31 décembre sur fond de rupture amoureuse et voyage initiatique où il explore la quête identitaire et les stéréotypes sexuels.

Autre grande première mondiale, la version remaniée de Roméo et Juliette (1er et 2 mai, 10h et 13h), signée Jacqueline Gosselin du DynamO Théâtre, promet divertissement et émotions fortes.

«La proposition de Jackie est une histoire d’amour où il est temps d’arrêter de se battre et déposer les armes, confie Pierre Leclerc, cofondateur de cette troupe de théâtre acrobatique il y a 36 ans. C’est une réponse à la montée de la violence qu’on vit actuellement.»

Pour ces deux productions, tout adulte achetant un billet pourra en obtenir un gratuitement pour son adolescent.

L’amour des ados

«Il y a une effervescence chez les créateurs qui veulent jouer pour des adolescents, d’affirmer Sylvie Lessard, cofondatrice et directrice de la RTA. C’est bon de voir qu’ils veulent aller au-delà des thèmes souvent abordés pour ce public.»

«Ce festival est le seul événement de théâtre dédié exclusivement aux adolescents dans tout le Canada, de continuer Pierre Leclerc.        C’est extrêmement important pour nous. Pendant très longtemps, on s’adressait aux enfants et adultes. Il y avait un gros trou. La RTA a permis de développer ce créneau. Le public est magnifique, ici.»

Reste de la programmation

Parmi les pièces au menu, mentionnons Le garçon au visage disparu (27 et 28 avril, 10h et 13h), des vétérans du Théâtre Le Clou et son auteur Larry Tremblay qui s’est amusé avec l’univers des zombies, ainsi que Figurec (4 mai, 10h et 13h), de Fabrice Caro, pour le Théâtre des 4 Coins, un polar scénique.

En plus du tournoi annuel de la Ligue d’improvisation de la Rencontre Théâtre Ados (LIRTA), comprenant plus de 400 jeunes du secondaire, 3 chantiers de création et des activités pour professionnels seront au programme.

«L’amour c’est personnel, mystérieux, singulier, intangible et illogique, de conclure le comédien et metteur en scène Didier Lucien, porte-parole de la RTA depuis six ans, dans le programme. Et pourtant, on est tous d’accord qu’il existe. Qui suis-je pour te dire qui tu dois aimer? Comment et quand tu dois aimer? (…) Saisis le temps et vis-le.»

Information sur la Rencontre Théâtre Ados 2017: 450 687-5654 ou communication@rtados.qc.ca.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page