Connectez-vous à nous

5 solutions pour les CHSLD contre la COVID-19

lidl opening times today

COVID-19

5 solutions pour les CHSLD contre la COVID-19

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) n’est pas satisfaite des mesures annoncées par le gouvernement du Québec. Celle-ci croit qu’il est temps de rehausser les mesures de protection du personnel.

«Pour que les beaux jours reviennent, il va falloir tout faire pour assurer la protection du personnel, explique Jeff Begley, président de la FSSS-CSN, par voie de communiqué. Les problèmes sont connus dans les CHSLD et les solutions le sont aussi. Cela fait des jours qu’on demande de rehausser les mesures de protection.»

La FSSS-CSN croit également que l’avis sur les mesures pour les CHSLD, mis en ligne jeudi par l’Institut national de santé publique du Québec, est nettement insuffisant.

Pour pallier le problème, l’organisation a proposé cinq mesures d’urgence à mettre en place.

Rehausser la protection

La FSSS-CSN croit notamment qu’il faut rehausser les mesures de protection dans les CHSLD, les soins à domicile et les centres d’hébergement privés au même niveau que les soins aigus.

L’organisation considère que les équipements qui sont présentement disponibles ne sont pas adaptés à la gravité de la situation.

Être à l’écoute

Le syndicat du secteur de la santé croit aussi qu’il faut être davantage à l’écoute des travailleurs qui oeuvre dans les trois secteurs énumérés plus haut.

Il considère que ceux qui sont au front ne sont pas suffisamment écoutés aux tables de discussion lorsqu’il est question de leurs offrir de meilleures conditions de travail.

Conditions de travail

L’objectif de cette mesure est de protéger le personnel, tout comme les populations vulnérables.

Pour la FSSS-CSN, l’employeur doit fournir des uniformes appropriés et procéder à leur entretien. Elle soutient qu’il faudrait aussi suspendre les frais de stationnement pour l’ensemble des personnes salariées et mettre en place des alternatives de transport sécuritaire vers les milieux de travail.

Informer

L’organisation ajoute qu’il serait important de transmettre les données des travailleurs de la santé infectés par la COVID-19.

L’information devra toutefois être ventilée par mission et titre d’emploi.

Primes

La Fédération de la santé et des services sociaux conclut en mentionnant qu’il serait important de revoir les primes offertes. Elle considère que les primes de 4 % et 8 % sont insuffisantes, mais aussi inéquitables. Elles généreraient bien des préoccupations chez le personnel.

La CSN continue de demander une prime minimale de 3 $ de l’heure pour l’ensemble des travailleurs du réseau et 4 $ pour ceux qui offrent une plus grande disponibilité. (N.P.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page