Connectez-vous à nous

467 000 $ pour deux nouveaux programmes à Montmorency

lidl opening times today

Actualités

467 000 $ pour deux nouveaux programmes à Montmorency

INVESTISSEMENT. Le Collège Montmorency offrira deux nouveaux programmes d’études, soit Techniques d’intégration multimédia et Techniques d’éducation spécialisée dès l’automne 2018.

Commentaires

L’établissement offrira ces deux programmes, qui ne seront pas contingentés. Une soixantaine d’étudiants se retrouveront dans chacune des cohortes.     

Le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, a annoncé au nom de la ministre de l’enseignement supérieur, Hélène David, une aide financière de 467 000 $ au Collège Montmorency, le 30 août.

De ce montant, 412 000 $ serviront à l’acquisition du matériel nécessaire pour le premier programme, et 55 000 $ seront destinés à aménager les locaux du second.

 «La qualité et la diversité des cours offerts au Collège Montmorency ne sont plus à prouver, indique d’entrée de jeu le député Saul Polo. On dénombrera dès l’automne 2018 27 programmes d’études au Collège, ce qui est remarquable. Cette institution contribue activement à la formation des jeunes adultes de la région de Laval.»

Pour sa part, Hervé Pilon, directeur général du Collège Montmorency, s’est dit très heureux de la décision ministérielle d’autoriser son établissement à offrir deux nouveaux programmes qui répondent à des besoins urgents de main-d’œuvre à Laval et dans la région métropolitaine.  

Ces techniques sont d’une durée de trois ans pour des étudiants à temps plein. Un diplôme d’études secondaires (DES) est la seule exigence pour pouvoir y être admis. Les demandes d’admission auront lieu avant le 1er mars.

Éducation spécialisée

Le programme de Techniques d’éducation spécialisée vient notamment répondre à l’importante augmentation démographique que connaît la région de Laval. Cette réalité amène une variété de besoins en matière de réadaptation et de soutien auprès de personnes présentant des troubles de la conduite ou différents problèmes de déficiences physiques ou psychologiques.

«L’arrivée de ce programme est un souhait exprimé par des étudiants du programme Techniques d’éducation à l’enfance ainsi que par des intervenants (CISSS et Université de Montréal) qui veulent être mieux outillés pour répondre aux besoins croissants de la clientèle», indique la directrice des études du Collège Montmorency, France Lamarche.

Aide-éducateur à la petite enfance, éducateur spécialisé, intervenant jeunesse, aide-enseignant au primaire et secondaire ou intervenant en services sociaux figurent parmi les emplois types des étudiants qui réussiront leurs cours.

Intégration multimédia

Mme Lamarche a fait savoir que le programme Techniques d’intégration multimédia présente des perspectives d’emploi très intéressantes dans les professions reliées aux médias interactifs et au Web. «Il complétera les formations apparentées qui sont déjà dispensées au Collège, insiste-t-elle. Nous avons de nombreux programmes reliés aux arts, dont Muséologie.»

Les connaissances acquises dans ce programme mèneront les diplômés à exercer des emplois de webmestre, d’intégrateur multimédia ou web, d’animateur 2D et 3D, etc.

Soins infirmiers

Par ailleurs, une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Le Collège a aussi obtenu une autorisation permanente pour le programme de Soins infirmiers à l’intention des infirmières et infirmiers auxiliaires. Celui-ci a déjà été offert à trois cohortes en vertu d’une autorisation provisoire et donné des résultats positifs.

«Nous avons déjà eu 21 finissants sur 30, assure Mme Lamarche. Nous sommes persuadés que ces nouveaux programmes permettront au Collège de consolider et d’enrichir la formation offerte à nos étudiants et, ainsi, assurer une relève qualifiée dans les domaines des arts, de la santé et des services sociaux.»

 

 

 

L’établissement offrira ces deux programmes, qui ne seront pas contingentés. Une soixantaine d’étudiants se retrouveront dans chacune des cohortes.     

Le député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, a annoncé au nom de la ministre de l’enseignement supérieur, Hélène David, une aide financière de 467 000 $ au Collège Montmorency, le 30 août.

De ce montant, 412 000 $ serviront à l’acquisition du matériel nécessaire pour le premier programme, et 55 000 $ seront destinés à aménager les locaux du second.

 «La qualité et la diversité des cours offerts au Collège Montmorency ne sont plus à prouver, indique d’entrée de jeu le député Saul Polo. On dénombrera dès l’automne 2018 27 programmes d’études au Collège, ce qui est remarquable. Cette institution contribue activement à la formation des jeunes adultes de la région de Laval.»

Pour sa part, Hervé Pilon, directeur général du Collège Montmorency, s’est dit très heureux de la décision ministérielle d’autoriser son établissement à offrir deux nouveaux programmes qui répondent à des besoins urgents de main-d’œuvre à Laval et dans la région métropolitaine.  

Ces techniques sont d’une durée de trois ans pour des étudiants à temps plein. Un diplôme d’études secondaires (DES) est la seule exigence pour pouvoir y être admis. Les demandes d’admission auront lieu avant le 1er mars.

Éducation spécialisée

Le programme de Techniques d’éducation spécialisée vient notamment répondre à l’importante augmentation démographique que connaît la région de Laval. Cette réalité amène une variété de besoins en matière de réadaptation et de soutien auprès de personnes présentant des troubles de la conduite ou différents problèmes de déficiences physiques ou psychologiques.

«L’arrivée de ce programme est un souhait exprimé par des étudiants du programme Techniques d’éducation à l’enfance ainsi que par des intervenants (CISSS et Université de Montréal) qui veulent être mieux outillés pour répondre aux besoins croissants de la clientèle», indique la directrice des études du Collège Montmorency, France Lamarche.

Aide-éducateur à la petite enfance, éducateur spécialisé, intervenant jeunesse, aide-enseignant au primaire et secondaire ou intervenant en services sociaux figurent parmi les emplois types des étudiants qui réussiront leurs cours.

Intégration multimédia

Mme Lamarche a fait savoir que le programme Techniques d’intégration multimédia présente des perspectives d’emploi très intéressantes dans les professions reliées aux médias interactifs et au Web. «Il complétera les formations apparentées qui sont déjà dispensées au Collège, insiste-t-elle. Nous avons de nombreux programmes reliés aux arts, dont Muséologie.»

Les connaissances acquises dans ce programme mèneront les diplômés à exercer des emplois de webmestre, d’intégrateur multimédia ou web, d’animateur 2D et 3D, etc.

Soins infirmiers

Par ailleurs, une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Le Collège a aussi obtenu une autorisation permanente pour le programme de Soins infirmiers à l’intention des infirmières et infirmiers auxiliaires. Celui-ci a déjà été offert à trois cohortes en vertu d’une autorisation provisoire et donné des résultats positifs.

«Nous avons déjà eu 21 finissants sur 30, assure Mme Lamarche. Nous sommes persuadés que ces nouveaux programmes permettront au Collège de consolider et d’enrichir la formation offerte à nos étudiants et, ainsi, assurer une relève qualifiée dans les domaines des arts, de la santé et des services sociaux.»

 

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page