Connectez-vous à nous

40 000 $ pour trois projets d’économie sociale

Actualités

40 000 $ pour trois projets d’économie sociale

SUBVENTIONS. L’Association lavalloise des personnes aidantes (ALPA), Au Jardin de la Famille de Fabreville et la Centrale des artistes se partagent quelque 40 000 $ en subventions municipales.

Commentaires

À elle seule, l’ALPA reçoit 75 % de ce montant.

Les 30 000 $ qu’elle touche serviront à financer l’agrandissement de ses locaux qui accueilleront un centre multiservice, dont un centre de jour visant à offrir du répit aux personnes aidantes.

L’organisme Au Jardin de la Famille de Fabreville se voit attribuer pour sa part une subvention de 5433 $, qui l’aidera à réaliser une étude de marché sur diverses possibilités de développement et d’opportunités à saisir.

Quant à la Centrale des artistes, la subvention de 5000 $ qui lui est versée rendra possible une planification de développement stratégique dans un contexte de forte croissance.

«Nous reconnaissons l’apport des entreprises et des organismes d’économie sociale dans le développement d’une ville prospère», a déclaré par voie de communiqué le maire Marc Demers en annonçant ce soutien financier à l’entrepreneuriat collectif.

Fonds dédié

Responsable des dossiers de l’économie sociale à la Ville, le conseiller municipal Ray Khalil a rappelé l’«importance toute particulière que revêt l’économie sociale», laquelle est notamment soutenue à Laval par un fonds spécialement dédié à ces entreprises à vocation sociale.

Sous la houlette du Service du développement économique, le Fonds d’Économie Sociale (FES) propose aide financière et accompagnement stratégique pour soutenir la création d’entreprises, coopératives et projets pilotés par des organismes à but non lucratif.

À elle seule, l’ALPA reçoit 75 % de ce montant.

Les 30 000 $ qu’elle touche serviront à financer l’agrandissement de ses locaux qui accueilleront un centre multiservice, dont un centre de jour visant à offrir du répit aux personnes aidantes.

L’organisme Au Jardin de la Famille de Fabreville se voit attribuer pour sa part une subvention de 5433 $, qui l’aidera à réaliser une étude de marché sur diverses possibilités de développement et d’opportunités à saisir.

Quant à la Centrale des artistes, la subvention de 5000 $ qui lui est versée rendra possible une planification de développement stratégique dans un contexte de forte croissance.

«Nous reconnaissons l’apport des entreprises et des organismes d’économie sociale dans le développement d’une ville prospère», a déclaré par voie de communiqué le maire Marc Demers en annonçant ce soutien financier à l’entrepreneuriat collectif.

Fonds dédié

Responsable des dossiers de l’économie sociale à la Ville, le conseiller municipal Ray Khalil a rappelé l’«importance toute particulière que revêt l’économie sociale», laquelle est notamment soutenue à Laval par un fonds spécialement dédié à ces entreprises à vocation sociale.

Sous la houlette du Service du développement économique, le Fonds d’Économie Sociale (FES) propose aide financière et accompagnement stratégique pour soutenir la création d’entreprises, coopératives et projets pilotés par des organismes à but non lucratif.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page