Connectez-vous à nous

4 arrestations en 48 heures pour l’opération Synergie

Faits divers

4 arrestations en 48 heures pour l’opération Synergie

SÉCURITÉ. Les 20 et 22 avril, l’opération de visibilité policière Synergie a permis d’intercepter 4 individus en infractions diverses, portant à 16 le nombre total d’arrestations jusqu’ici.

Commentaires

Cette fois, l’intervention visait une douzaine d’établissements de la Rive-Nord. Les personnes ont été notamment interpelées pour entrave, voies de fait sur policier et mandat d’arrestation pour bris de conditions.

Un homme de 26 ans a été notamment arrêté pour bris de conditions et possession de cocaïne.

«Le but premier demeure de rassurer et sécuriser les gens qui fréquentent ces bars et restaurants, en faisant sentir notre présence policière aux groupes criminalisés», d’affirmer Geneviève Villemure, des Affaires publiques de la Police de Laval.

Une quinzaine de policiers provenant de la police lavalloise, du Service de police de la Ville de Saint-Eustache, de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville et de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes ont été déployés.

«Nous travaillons tous de concert afin de prévenir tout acte de violence dans les établissements ciblés», d’ajouter la lieutenante Villemure.

Toute information reliée à un quelconque acte de violence sera traitée de manière confidentielle via la ligne info du 450 662-INFO (4636) ou le 911.

Cette fois, l’intervention visait une douzaine d’établissements de la Rive-Nord. Les personnes ont été notamment interpelées pour entrave, voies de fait sur policier et mandat d’arrestation pour bris de conditions.

Un homme de 26 ans a été notamment arrêté pour bris de conditions et possession de cocaïne.

«Le but premier demeure de rassurer et sécuriser les gens qui fréquentent ces bars et restaurants, en faisant sentir notre présence policière aux groupes criminalisés», d’affirmer Geneviève Villemure, des Affaires publiques de la Police de Laval.

Une quinzaine de policiers provenant de la police lavalloise, du Service de police de la Ville de Saint-Eustache, de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville et de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes ont été déployés.

«Nous travaillons tous de concert afin de prévenir tout acte de violence dans les établissements ciblés», d’ajouter la lieutenante Villemure.

Toute information reliée à un quelconque acte de violence sera traitée de manière confidentielle via la ligne info du 450 662-INFO (4636) ou le 911.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page