Connectez-vous à nous

3 M$ pour l’innovation à Laval

Actualités

3 M$ pour l’innovation à Laval

Par Alexis Gohier-Drolet. Ce sont 3 M$, dont 1,6 M$ provenant du gouvernement provincial, qui seront investis dans la création du Pôle régional d’innovation de Laval (PRIL), a annoncé le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, le 4 juin, au Collège Montmorency.

Commentaires

Les objectifs recherchés par la création de cet organisme sont de soutenir les projets des entreprises et créer un environnement propice aux échanges d’idées.

«L’économie lavalloise va bien, mais la prendre pour acquis n’est pas une option, a mis en garde Stéphane Boyer, conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau. Nous avons le devoir de transformer les risques en opportunités.»

Éventuellement, des bureaux physiques pourraient abriter des entreprises ou salles de conférence. Stéphane Billette prévient que c’est «moins un endroit physique qu’un système de support pour les entreprises en innovation».

Laval est la troisième région à confirmer l’implantation d’un pôle d’innovation, après la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Cette initiative est la quatrième mesure du Plan d’action gouvernemental en entreprenariat 2017-2022, qui prévoit un investissement de 345 M$.

D’ailleurs, les représentants de la Ville de Laval, du Collège Montmorency et des entreprises de la région ont tous félicité la rapidité de la démarche.

«Je n’ai jamais vu une concertation aussi rapide, a expliqué Saul Polo, député de Laval-des-Rapides. En quelques semaines, le projet était prêt, les acteurs allaient dans la même direction. C’est le jour et la nuit par rapport aux projets du passé.»

Notons que le PRIL a déjà reçu plus d’une quarantaine d’appuis de partenaires et de collaborateurs.

Les objectifs recherchés par la création de cet organisme sont de soutenir les projets des entreprises et créer un environnement propice aux échanges d’idées.

«L’économie lavalloise va bien, mais la prendre pour acquis n’est pas une option, a mis en garde Stéphane Boyer, conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau. Nous avons le devoir de transformer les risques en opportunités.»

Éventuellement, des bureaux physiques pourraient abriter des entreprises ou salles de conférence. Stéphane Billette prévient que c’est «moins un endroit physique qu’un système de support pour les entreprises en innovation».

Laval est la troisième région à confirmer l’implantation d’un pôle d’innovation, après la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Cette initiative est la quatrième mesure du Plan d’action gouvernemental en entreprenariat 2017-2022, qui prévoit un investissement de 345 M$.

D’ailleurs, les représentants de la Ville de Laval, du Collège Montmorency et des entreprises de la région ont tous félicité la rapidité de la démarche.

«Je n’ai jamais vu une concertation aussi rapide, a expliqué Saul Polo, député de Laval-des-Rapides. En quelques semaines, le projet était prêt, les acteurs allaient dans la même direction. C’est le jour et la nuit par rapport aux projets du passé.»

Notons que le PRIL a déjà reçu plus d’une quarantaine d’appuis de partenaires et de collaborateurs.

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page