Connectez-vous à nous

3 incendies en 12 heures

lidl opening times today

Faits divers

3 incendies en 12 heures

Depuis hier soir, Fabreville a été le théâtre de deux interventions du Service de sécurité incendie de Laval qui a  également dû répondre à un appel dans Chomedey ce matin.

À 9h11, ce dimanche 16 décembre, le 911 a été prévenu par les occupants d’une demeure de la 83e Avenue, tout juste à l’ouest du boulevard Curé-Labelle, alors que le feu venait de prendre dans leur garage et menaçait de se propager à la maison.

«Les gens utilisaient une rallonge électrique pour alimenter une machine à laver ou sécheuse installée dans leur garage, ce qui a provoqué une surchauffe et causé le feu, de raconter Guy Dussault Jr, chef aux opérations du Service de sécurité incendie. Ce type d’installation se doit d’être temporaire et non permanente.»

À leur arrivée, à 9h18, les 14 pompiers requis pour l’occasion ont constaté que les cinq personnes habitant l’endroit avaient déjà évacué, l’avertisseur de fumée étant fonctionnel. Ces gens n’étaient ni blessés ni incommodés par la fumée, pendant que les flammes étaient facilement repérables à l’entrée principale.

Bien que beaucoup de fumée ait gagné l’ensemble de ce bâtiment résidentiel de deux étages en bois et brique, Les sapeurs ont vite repéré l’entrée du garage. Avec la lance incendie, les pompiers ont rabattu prestement les flammes, contrôlant la situation dès 9h28.

Au départ des 6 camions envoyés sur les lieux, les cinq occupants devaient être relogés, leur résidence ayant subi des dommages évalués à 12 000 $ pour le bâtiment et 4000 $ pour son contenu.

Cuisine

Du côté de Fabreville, c’est sur la rue Francine, à un jet de pierre du boulevard Dagenais Ouest, que le feu a frappé une première fois, hier, à 18h08, ayant nécessité l’intervention de 6 camions et 19 pompiers.

Étant en processus de déménagement, les deux résidents avaient déposé des boîtes en carton sur la cuisinière et ouvert malencontreusement un rond, ce qui a provoqué des flammes. Le feu s’est propagé aux armoires de cuisine, la fumée se rendant jusqu’au sous-sol de ce bungalow typique du secteur.

Ayant répondu à l’appel en cinq minutes, les pompiers ont contrôlé dès 18h31 l’incendie qui a entraîné des dommages de 30 000 $ au bâtiment et 10 000 $ à son contenu.

Aucun blessé n’est heureusement à déplorer et les deux citoyens ont été relogés pour la nuit, le temps d’assurer une bonne ventilation de leur chez-soi.

Local musical

Dans la nuit du samedi au dimanche, après que le 911 eut été contacté à 5h03, 6 unités, soit 21 pompiers, se sont dirigées vers un bâtiment résidentiel de la 22e Avenue, non loin du bois de la Source, se pointant sur place à 5h08 et constatant qu’une importante quantité de fumée sortait du sous-sol.

Dès 5h40, les pompiers avaient trouvé la source du feu et éteint définitivement les flammes qui avaient pris naissance dans une pièce aménagée comme local de musique.

L’incendie serait d’origine électrique, des instruments ayant été branchés dans une multiprise probablement défectueuse.

«Il est important de souligner que dans ce cas-ci, tout comme sur la rue Francine, les gens ont été sauvés parce que l’avertisseur de fumée a été fonctionnel et qu’ils ont pu sortir à temps, de préciser le chef aux opérations Michel St-Jean. Également, l’homme de la maison recevait la visite de son père et les deux ont inhalé de la fumée. Le fils et le père ont été transportés en centre hospitalier par Urgences-santé afin d’être traités par mesure préventive.»

Plutôt importants, les dommages de cet incendie avoisineraient 40 000 $ pour la structure et 50 000 $ pour le contenu. Les gens devront être relogés temporairement.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page