Connectez-vous à nous

208 logements sociaux seront construits à Chomedey

Actualités

208 logements sociaux seront construits à Chomedey

La ministre responsable de la région de Laval Nicole Léger a annoncé, le 17 décembre, le déploiement d’un projet de 208 logements communautaires à Chomedey pour remplacer les habitations affectées par les problèmes de moisissure des Immeubles Val-Martin.

Commentaires

Actuellement, 220 logements sociaux sur 534 sont vacants en raison de leur insalubrité, une situation qui perdure depuis 2007. Dès lors, la Société d’habitation du Québec (SHQ), propriétaire de ce parc immobilier construit dans les années 1950, avait cessé de louer ces logements.

Dans le cadre de ces travaux de régénération, le maire, Marc Demers, a fait l’annonce de la construction d’un centre communautaire au cœur du secteur Val-Martin et dont la Ville assumera l’entièreté des dépenses. Il a également profité de l’occasion pour rappeler qu’en matière de logement social, «la région de Laval demeure en situation de rattrapage et que les besoins demeurent grands».

Ce second souffle dont bénéficiera le quartier n’a pas encore été chiffré en termes d’investissements, autant pour la construction des logements que le centre communautaire. Le maire a confirmé que l’échéancier du projet s’étalera sur les 30 prochains mois.

Une consultation publique auprès de la population concernée aura lieu pour déterminer si les nouveaux immeubles seront construits au même endroit que ceux actuellement vacants ou ailleurs dans le quartier.

Questionnée sur le fait qu’il y a moins de logements annoncés que ceux actuellement vacants, Mme Léger a répondu que ce n’était que la première étape. «On s’assure de 208 logements […], mais dans l’ensemble, on va probablement y voir d’autres possibilités.»

Problèmes qui perdurent

Cette annonce fait suite aux demandes depuis quelques années de Ginette Grisé, ancienne présidente de l’Office municipal d’habitation de Laval (OMHL), au gouvernement du Québec, afin de procéder à la revitalisation de l’ensemble du quartier.

La ministre a évoqué le fait que depuis 2007, plus de 12,5 M$ ont été investis par la SHQ et la Société canadienne d’hypothèques et de logements pour que des travaux sur les bâtiments les moins endommagés y soient faits.

«Malgré ces investissements majeurs, il devenait évidement qu’il fallait trouver une autre formule pour subvenir aux besoins de logement des ménages les plus vulnérables de Laval», a fait savoir Mme Léger. Elle a tenu à rappeler que le secteur est de Chomedey n’est pas à l’abri des problèmes de pauvreté et d’exclusion sociale.

«Ce secteur est caractérisé par de nombreux indicateurs de défavorisation matérielle et sociale, c’est-à-dire un taux de chômage important, un faible niveau de scolarité ainsi que des revenus familiaux nettement moins élevés que pour l’ensemble de Laval»

À compter du 1er janvier 2014, l’OMHL prendra en charge la gestion des Immeubles Val-Martin, à la suite de la décision de la Corporation d’habitation de Laval (CHL) de ne pas solliciter à nouveau ce mandat. La ministre a confirmé que tout le personnel affecté aux Immeubles Val-Martin joindra les rangs de l’équipe de l’OMHL.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page